Catégorie : Flash-Backs

0

OMD : UN ÉTÉ STUDIEUX EN STUDIO

    Du dimanche 1er juin au dimanche 10 aout 1986, pour les besoins d’un méga-reportage pour BEST, GBD avait très largement fréquenté ses copains d’OMD, Paul Humphreys & Andy McCluskey en villégiature à Paris pour capturer au studio du palais des Congrès le 7éme épisode de leurs sémillantes aventures discographiques: « The Pacific Age ». Flash-back de 30 années jusqu’au dernier LP crucial du fameux duo New-Wave de Liverpool.

dancing-on-the-ceiling- 0

LIONEL RICHIE « Dancing On The Ceiling »

    C’était son 3éme album solo, mais sa pure voix ébène coulait toujours avec autant d’émotion comme le chocolat chaud coule sur les profiteroles. Cet hiver 1986, Lionel Richie, l’ex-chanteur-leader des Commodores, était LE héros incontestable de label Motown de Berry Gordy, boosté par les hits imparables « Say You, Say Me » et la chanson-titre « Dancing On The Ceiling ». Funky flashback jusqu’au numéro 219 de BEST lorsque GBD chroniquait son...

Les Avions 0

LES AVIONS : NOCTAMBULES SAUVAGES

    « La nuit est chaude, elle est sauvaaaaage/ La nuit est belle pour ses otages… » chantaient voici précisément 30 ans Les Avions. Rencontrée par hasard, dans un des studios éphémères de Radio Ivre où il officiait, GBD n’a dès lors jamais cessé de défendre la joyeuse formation pop du sud- ouest parisien…y compris dans les colonnes de BEST où était publiée cette première interview EVER de Les Avions. Flashback en...

Vanity 0

 VANITY « Skin On Skin » & CHERRELLE « High Priority »

  À l’automne 1986, dans BEST, GBD fondait comme neige au soleil sur la séduisante fusion made in Minneapolis de Vanity, l’ex-favorite de Prince comme sur celle de Cherrelle épaulée par les petits génies du Flyte Tyme Studio, Jimmy Jam et Terry Lewis…retour vers le futur des égéries princières…

THE HOUSEMARTINS : « London 0 Hull 4 » 2

THE HOUSEMARTINS : « London 0 Hull 4 »

  Voici 30 ans dans BEST, GBD craquait sur la pop militante d’un petit groupe de Hull, un petit port situé dans un estuaire du Yorkshire à l’est de l’Angleterre : les sémillants Housemartin, menés par un certain Norman Cook, plus connu désormais sous son fameux pseudo de Fat Boy Slim. Retour vers le futur de la glorieuse pop british avec cet album inaugural des Housemartins au titre sarcastique de « London...

turboust-86 0

ARNOLD TURBOUST DANS « LE ROCK D’ICI » DE BEST

      Alors que son nouvel album, sobrement intitulé « Arnold Turboust », sort tout juste ces jours-ci, voici 30 ans, dans la légendaire rubrique « Le rock d’ici » de BEST, Arnold Turboust prenait justement son envol, emporté par son 1er 45 tours « Adelaïde », en duo avec la comédienne Zabou Breitman, et le succès conséquent de sa collaboration avec un certain Etienne Daho. Décidément, la rock culture et la vie sont pleines de...

0

LOVE AND MONEY : « All You Need Is…Love and Money »

C’était la fin de ce radieux été 86, et l’Angleterre, comme le reste du monde succombait à cette fringante « soul aux yeux bleus » majoritairement issue de l’Écosse. Dans la foulée radieuse des Simply Red, Hipsway, Wet Wet Wet comme des Eurythmics, les ex-Friends Again, reconstitués en Love and Money ont su porter leur blackitude peroxydée au paroxysme, pour nous entrainer sur le good groove de leur « Candybar Express » que je défendais...

fela-ransome-kuti 0

AUTOGRAPHE DU BEST NUMÉRO 217

    En ce temps magique pour la rock-critique, voici 30 ans, lorsque Christian Lebrun tenait fermement la barre du navire amiral BEST, une fois par mois, il confiait à l‘un de ses journalistes la fameuse rubrique « Autographe », où le plumitif en question avait l’entière et totale liberté de parler de tous les concerts du mois… mais pas seulement. Comme la Carte « Sortez de prison » du Monopoly, Autographe nous offrait surtout...

0

DERNIER TAXI (GIRL) A PARIS

    Voici trente ans exactement, GBD à l’instar de la rédaction de BEST, pariait à nouveau sur le succès espéré d’un nouveau 45 tours de Taxi Girl intitulé « Aussi belle qu’une balle ». Cet été 86, si le monde de la musique avait été dotée d’un tant soit peu de logique, elle aurait catapulté ce single au sommet de charts. Hélas, trois fois hélas, comme plombé par la scoumoune chronique du regretté...

Indochine + Gainsbourg 0

QUAND GAINSBOURG DIRIGEAIT (L’) INDOCHINE

    C’était il y a trente ans, un moment privilégié comme il en existe rarement dans la vie d’un critique rock. À Épinay-sur-Seine, et dans une ambiance résolument ferroviaire sponsorisée par la SNCF, Gainsbourg se muait en réalisateur de clip pour Indochine avec « Tes yeux noirs » dans la foulée- et avec la même équipe technique de son long métrage « Équateur »-. GBD y assistait conjointement pour BEST et pour le « Mini...