RICH BRIAN LE RAP MADE IN ASIA

Partager

 

 Rich Brian

 

Oubliez la K-pop… vive le K-rap ! Si le label de rap indé 88Rising est en train d’émerger en tant que spécialiste du hip-hop asiatique, le rapper indonésien Rich Brian, porté par son tout premier album « Amen », s’impose en leader incontesté de ce genre nouveau qui commence à secouer la Californie, avant de se répandre à la surface du globe. À seulement 18 ans, surfant sur son flow perso qui ne ressemble qu’à lui, Rich Brian s’est déjà classé en tête des téléchargements iTune couleur hip-hop, premier artiste made in Asia à parvenir à se distinguer de la sorte. Rich Brian WIIL BE rich 😉

 

 

Rich Brian En septembre dernier, grâce à Barnabé Hausser, nous expérimentions le rock nippon psyché des hallucinants Kikagaku Moyo ( voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/le-tsunami-du-rock-nipon-psyche-de-kikagaku-moyo.html ) ; preuve que cette nouvelle Asie sonique n’a pas fini de nous surprendre, voici Rich Brian, le prodige dont le tout premier album a su me captiver. De son vrai nom Brian Imanuel, notre jeune rapper né à Djakarta en Indonésie n’a pas 16 ans lorsqu’il se fait déjà connaitre sous son pseudo de Rich Chigga. Influencé par le rap US de Tyler the Creator, Young Thug (voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/young-thug-linconnu-le-plus-celebre-du-rap.html ) et par l’incontournable Kendrick Lamar ( voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/kendrick-lamar-to-pimp-a-butterfly.html , et aussi https://gonzomusic.fr/kendrick-lamar-damn.html , sans oublier https://gonzomusic.fr/kendrick-lamar-untitled-unmastered.html  ), il s’impose désormais en Anglais et avec son nouvel alias de Rich Brian qui lui va comme un gant. Vingt ans après le Fresh Prince Will Smith, Imanuel incarne ce renouveau hip hop adolescent aux délicates séquences électrochoquées. Les 14 titres de son fulgurant « Amen » ont toute la fraicheur et l’énergie de son jeune âge, tout en parvenant à préserver délicatesse et innocence au niveau de ses textes. Rich évoque pèle mêle sa famille, ses rêves, ses amours passés et son invincible désir d’atteindre les cimes pour se muer en héros de cette culture rap, qui le porte depuis l’enfance.

Rich Brian deviendra sans doute riche avant son vingtième anniversaire.Rich Brian

Cependant, malgré son succès météorite, Rich Brian conserve la tête froide. Interviewé par le prestigieux LA Times, lorsqu’on lui demande s’il est conscient d’être un exemple pour la communauté asiatique, il réplique du tac au tac : « Tout ce que j’ai envie d’exprimer c’est que je veux faire mon truc, je n’ai pas besoin d’en parler comme ‘Oh, je représente les Asiatiques’… mais oui, voir quelqu’un qui te ressemble, tu te dis alors que c’est possible … Je n’aurais jamais cru voir un Indonésien à Hollywood avant le film Fast & Furious [l’acteur Joe Taslim], et c’était tellement motivant. « . Il en a pris de la graine ! Du cool groove émotionnel de « Cold » à la sublime « Arizona », qui clôt l’album, vocalisée, en quasi crooner, façon Brian Wilson, sur un piano tout simple, le jeune Rich nous offre toute une palette de nuances rapologiques. Ainsi, sur l’introvertie – forcément !- « Introvert » avec un featuring du Japonais Joji, se manifeste le Brian mélancolique en proie au dépit amoureux.  Avec « Glow Like Dat », sur un cool sample de harpe, il projette ses rêves de succès. Planante et lumineuse « Flight », est un des titres les plus cool de l’album, mais il faut compter également avec la craquante et presque enfantine « Little Prince » dont la simplicité n’a d’égale que l’harmonie qu’elle dégage. Décidément, on peut dire que Rich Brian a bien choisi son pseudo ; Rich Brian deviendra sans doute riche avant qu’il ne célèbre son vingtième anniversaire. Pionnier du rap asiate, on peut parier qu’avec « Amen » le jeune natif de Djakarta, désormais installé à LA, n’est que l’arbre qui cache la forêt d’une nouvelle floraison extrême-orientale. Déjà émergent les chinois de Higher Brothers ou le Japonais Joji, Rich Brian ne surfera pas longtemps seul sur cette nouvelle vague.

 

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *