109 Résultats de recherche

Pour le terme "gainsbourg".
serge gainsbourg 0

SERGE GAINSBOURG « L’album de sa vie »

Certes, ce n’est pas une « intégrale » Serge Gainsbourg, il y en a déjà au moins eu deux de publiées, mais si vous n’en possédez aucune, alors cette sélection des 100 chansons « incontournables » du seigneur de la rue de Verneuil se révèle forcément indispensable. 30 années après sa disparition, « L’album de sa vie » nous rappelle combien son génie, son humour, sa gentillesse exacerbée mais aussi et surtout son abyssal talent manquent désespérément aujourd’hui...

Aux armes et caetera 0

Dernier télégramme à Paris : Gainsbourg n’aurait pas aimé

      Signe des temps, le dernier télégramme de l’histoire de notre pays a été envoyé de la poste de Paris Saint-Michel lundi dernier à 23h 59. Là où il est, Serge Gainsbourg doit gravement le déplorer, car il n’aurait pas pu composer son fameux « Overseas Telegram ». RIP.Stop.

Jane Birkin 0

Jane Birkin et la symphonie Gainsbourg

    Vertigineux. Avec son nouveau « Gainsbourg Symphonique », Jane Birkin parvient à faire traverser de l’autre côté du miroir d’Alice les chansons de Serge. Chansons ? Un « art mineur », comme le fumeur de Gitanes me le répétait si souvent, lorsque je le complimentais dans mon analyse de telle ou telle nouvelle chanson, qui enfin crève le plafond de verre qui relèguerait la « petite musique » loin très loin des hautes sphères exclusives de...

Indochine + Gainsbourg 0

QUAND GAINSBOURG DIRIGEAIT (L’) INDOCHINE

    C’était il y a trente ans, un moment privilégié comme il en existe rarement dans la vie d’un critique rock. À Épinay-sur-Seine, et dans une ambiance résolument ferroviaire sponsorisée par la SNCF, Gainsbourg se muait en réalisateur de clip pour Indochine avec « Tes yeux noirs » dans la foulée- et avec la même équipe technique de son long métrage « Équateur »-. GBD y assistait conjointement pour BEST et pour le « Mini...

0

SERGE GAINSBOURG VS LES VAUTOURS DÉCHAINÉS

Putain de 2 mars 91. 25 années écoulées et on s’en souvient comme si c’était hier. Ce samedi matin, un « gloomy saturday», comme aurait pu si bien le chanter Serge Gainsbourg, le téléphone de la maison n’a pas cessé de sonner. À cette époque pas d’internet, ni de chaines d’infos en continu. C’est en décrochant et en écoutant la voix de mon collègue Bernard Gely, qui assurait alors la rubrique musique au...

Gainsbourg poéte majeur 0

Gainsbourg poète majeur

  Depuis quelques mois déjà, Jane Birkin prouve qu’elle est en train de gagner le pari quelle s’est fixée : interpréter pour la première fois les œuvres de Serge Gainsbourg …mais en les jouant aux côtés de Michel Piccoli et d’Hervé Pierre. Verdict : lus les mots de Serge prouvent qu’ils peuvent aisément se passer de la musique pour séduire le public. Lundi prochain, le 7 décembre ce spectacle « Gainsbourg , poète majeur »...

Serge Gainsbourg Val d'Isère 1988 0

J’AI CONTRIBUE A UN INEDIT DE GAINSBOURG… DECOUVREZ-LE SUR GONZOMUSIC !

  Intitulé « Je ne dub plus, moi aussi », ce morceau totalement inédit est une des perles du nouveau coffret 3 CD intitulé « Gainsbourg In Dub », l’un des deux projets- avec « Serge Gainsbourg & the Revolutionaries » 3CD également- piloté par mon ex-confrère de BEST et ami, Bruno Blum qui m’a accordé un long entretien.

0

On a exhumé des inédits de Gainsbourg

C’est dans une vieille valise que la fille de l’arrangeur de Serge Gainsbourg, Jean Claude Vannier, a retrouvé la BO de « Les chemins de Katmandou », le film d’André Cayatte de 69. Parallèlement, un nouvel album de dubs de Serge est également dans les tuyaux

serge-gainsbourg-love-on-the-beat cover 0

SERGE GAINSBOURG : Les 30 ans de « Love On The Beat » !

Le 2 octobre dernier, on pouvait célébrer les trente ans de la publication de l’avant-dernier album de Serge Gainsbourg « Love On The Beat ». Retour vers le futur, à cette occasion, voici 3 décennies je toquais à la porte de sa fameuse résidence. Son fidèle majordome, Fulbert vous introduisait alors jusqu’au salon où se tenait Serge dans la semi-pénombre de son hôtel particulier de la rue de Verneuil, autour du piano, parmi tous...

La Femme 0

LA FEMME « Paradigmes »

J’avoue être passé à côté des deux premiers albums de La Femme. Trop cool, trop allumé, sans doute un peu trop branché aussi. Cependant, selon le fameux précepte : seuls les imbéciles ne changent pas d’avis, j’ai enfin succombé. Car il faut bien reconnaitre que ce « Paradigmes » ne manque pas d’atouts. Allumé psyché pop rétro cool, comme un retour vers le futur de la New Wave, ce nouvel album...