9 Résultats de recherche

Pour le terme "Coutin".
the doors 0

COUTIN IS MORRISON

Depuis le temps que j’essayais, je ne croyais plus jamais y parvenir. J’avais pourtant trainé tant et tant de fois dans ce petit coin du Père-Lachaise avec l’espoir de te croiser. Fort heureusement, avec la publication de ton autobiographie « Jim Morrison et les Doors », nous avons pu enfin nous rencontrer et mener cette interview exclusive avec toi, Jim, un entretien rare que je suis fier de partager aujourd’hui avec...

Coutin 0

COUTIN OU LA SAGA DE L’HOMME « QUI AIMAIT REGARDER LES FILLES » EPISODE 4

Quatre décennies rock se sont écoulées mais Coutin n’a jamais renoncé, la preuve par « Paradis », soit trois albums vinyles publiés en simultanée, un projet fou et ambitieux qui nous a donné envie de vous faire partager l’incroyable saga de cet homme « qui aimait regarder les filles ». Épisode 4 : Exégèse de ses trois nouveaux LP « Welcome in Paradise », « Paradis électriques » et « « Obsolète Paradise » Quatrième et dernier épisode de...

by pierre-terrasson 0

COUTIN OU LA SAGA DE L’HOMME « QUI AIMAIT REGARDER LES FILLES » EPISODE 3

Il est un peu le grand frère que mes parents ne m’ont jamais donné…Patrick Coutin, rencontré au Gibus à l’automne 79, venait tout juste de quitter Rock & Folk pour se consacrer au rock. 2 ans plus tard, il est le seul rock-critic à signer un tube aussi incontestable que colossal avec son fulgurant « J’aime regarder les filles ». Quatre décennies se sont écoulées et Coutin n’a jamais renoncé, la preuve par...

Coutin 1982-by-alain-gardinier 0

COUTIN OU LA SAGA DE L’HOMME « QUI AIMAIT REGARDER LES FILLES » ÉPISODE 2

Il est un peu le grand frère que mes parents ne m’ont jamais donné…Patrick Coutin, rencontré au Gibus à l’automne 79, venait tout juste de quitter Rock & Folk pour se consacrer à la musique. Deux ans plus tard, il devient le seul rock-critic à signer un tube aussi incontestable que colossal avec son fulgurant « J’aime regarder les filles ». Quatre décennies se sont écoulées et Coutin n’a jamais renoncé,...

jaime_regarder_les_filles-patrick_coutin-1981 0

COUTIN THE ALBUM

Voici 39 ans dans BEST, GBD s’enthousiasmait joyeusement pour le premier 33 tours d’un ex-collègue de Rock & Folk, qui devait à la base s’appeler Patrick Coutin’s Reporter. Dans la foulée de notre story Coutin et en attendant le second épisode de la saga de « l’homme qui aimait regarder les filles » voici ma chronique aussi vintage que positive de son mythique album éponyme. Flashback… Voici une semaine, je publiais...

0

COUTIN OU LA SAGA DE L’HOMME « QUI AIMAIT REGARDER LES FILLES » ÉPISODE 1

Il est un peu le grand frère que mes parents ne m’ont jamais donné…Patrick Coutin, rencontré au Gibus à l’automne 79, avait déjà quitté Rock & Folk pour se consacrer à la musique. Deux ans plus tard, il devient le seul rock-critic à signer un tube aussi incontestable que colossal avec son fulgurant « J’aime regarder les filles ». Quatre décennies se sont écoulées et Coutin n’a jamais renoncé, la preuve par ces...

Patrick Coutin 0

Coutinrockuptible

      C’était hier soir, à un jet de pierre  (qui roule, forcément) de chez oim : pour la première fois depuis le mythique Gibus de l’aube des 80’s, je retrouvais Patrick Coutin sur la scène du DOC qui nous prouvait de la manière la plus cinglante que s’il « aimait toujours autant regarder les filles », notre rocker parisien disposait de bien d’autres cordes à son arc : un triple album vinyle à...

0

CEDRIC ET SON ATELIER À BOOSTER LES ARTISTES

GBD n’avait pas vu cela au moins depuis le crétacé, lorsque Mireille animait son fameux « Petit Conservatoire ». Une école, un soutien, l’ouverture via un réseau de professionnels triés sur le volet, des outils pour (tenter) de s’imposer dans l’implacable univers du showbiz, c’est tout le pari gagné de Cédric et de son Atelier ouvert aux artistes, groupes, formations en devenir. Un cursus de trois mois leur permet de se structurer tout...

Private Pepper 0

PRIVATE PEPPER, LE PETIT FRERE DU SGT POIVRE

On connaissait le fameux sergent poivre depuis le 1er juin 1967 – et en 76 pour Michel Berger avec sa « Génération du Sgt Poivre » – et ensuite il faut avouer que l’on sait ma foi vraiment peu de choses sur ce Poivre lorsqu’il était simple soldat. C’est justement la réponse cruciale à cette question, qui l’est tout autant, que nous apporte Eric Dufaure, alias Private Pepper, avec son cocktail musical...