THE KALUSH ORCHESTRA OU LE POUVOIR SONIC DE LA KALUSHNIKOV

The Kalush Orchestra

The Kalush Orchestra

Le concours de chant le plus chiant du Monde a pour une fois accouché d’une montagne : en pleine tourmente de la folie guerrière de Poutine et de ses sbires génocidaires, l’édition 2022 de l’Eurovision, grâce au vote du public, a consacré le groupe Ukrainien The Kalush Orchestra comme un double effet kiss cool contre la Russie, d’abord exclue de la compétition pour cause d’invasion de son voisin, puis humiliée une seconde fois en voyant son ennemi juré rafler la mise. En deux mots, comme deux seuls… SLAVA UKRAINI … GLOIRE À L’UKRAINE !

The Kalush OrchestraLe télé-crochet le plus populaire du continent était de retour hier à Turin, en Italie, puisque les romains de Måneskin avaient remporté la compétition l’an passé. Cependant, un seul groupe a focalisé tous les spotlights : the Kalush Orchestra  qui représentait l’Ukraine, et dont les membres qui combattent tous sur le front contre les russes, avaient obtenu une autorisation exceptionnelle de sortie du territoire pour défendre les couleurs bleue et jaune de leur pays. Le groupe fusion folk-pop-rap allumé était le grand favori des bookmakers et sa présence  dans cette compétition a su captiver l’imagination des fans de tous les pays participants. « À l’heure où nous parlons, notre pays et notre culture sont menacés. Mais nous voulons montrer que nous sommes vivants, que la culture ukrainienne est vivante, qu’elle est unique, diverse et belle », a déclaré  à CNN Oleg Psyuk, le chanteur du groupe. « C’est notre façon de servir notre pays », a-t-il ajouté. À première vue, le groupe de six musiciens semble s’intégrer parfaitement  parmi des dizaines de ses congénères excentriques de l’Eurovision. La plupart des membres portent une tenue nationale élaborée, le rappeur Psyuk arborant également un chapeau rose. L’un des membres est tellement submergé par des broderies à motifs que seule sa bouche est visible, tandis que le contrebassiste du groupe est déguisé en pelote de laine.

The Kalush OrchestraMais il aura fallu du temps pour que Kalush Orchestra investisse finalement la scène de l’Eurovision, et son parcours est incontestablement  lié à la guerre qui ravage durement son pays. Le groupe avait d’abord terminé deuxième du concours de la sélection nationale ukrainienne, mais il a été promu après qu’il est apparu que la gagnante s’était rendu en Crimée après son annexion par la Russie et s’était donc ainsi disqualifiée. C’est seulement le 22 février dernier, soit juste deux jours avant l’invasion de l’Ukraine par les troupes russes, que le groupe a été confirmé en tant que représentant officiel pour l’Ukraine. « Tous les membres sont d’une manière ou d’une autre impliqués dans la défense du pays », a poursuivi Psyuk à CNN. D’ailleurs un membre de l’équipe qui assure les médias du groupe a rejoint la défense du territoire et se bat en première ligne. Psyuk le chanteur sert en tant que volontaire pour trouver des abris aux Ukrainiens déplacés à l’intérieur du pays et organise le transport de nourriture et de médicaments. On s’en doute, le contexte de la guerre a très largement compliqué les répétitions pour l’Eurovision. Le groupe a été contraint de jouer virtuellement jusqu’à ce qu’il puisse enfin se réunir à Lviv, après des semaines de guerre. Et leur chanson a pris un nouveau sens.  » Stefania « , chantée en ukrainien, est un hommage à la mère de Psyuk, qui vit toujours dans la ville occidentale de Kalush, d’où le groupe tire son nom. « Certains jours, des roquettes volent au-dessus des maisons des gens et c’est comme une loterie – personne ne sait où elles vont frapper », a poursuivi Psyuk.

The Kalush OrchestraPour mémoire, dés le mois de février les organisateurs de l’Eurovision  avaient  exclu la Russie, 24 heures seulement après une décision initiale, largement critiquée, qui l’autorisait  dans un premier temps à participer. « L’Union Européenne de radio-télévision a conclu que la présence du pays « jetterait le discrédit sur le concours ». On s’en  doute un peu ! D’ailleurs le Belarus, qui a directement contribué à l’invasion par Moscou, avait déjà été suspendu en raison de la suppression massive de la liberté des médias dans le pays. L’Eurovision n’avait après tout fait que suivre l’ensemble des instances sportives mondiale dans leur  politique d’exclusion systématique de la fédération de Russie de toute compétition isolant encore un peu plus l’Empire Poutinien. Le chanteur de the Kalush Orchestra, Psyuk était optimiste avant la compétition prophétisant : « S’il s’avère que nous gagnons, l’Eurovision 2023 aura lieu en Ukraine. Dans une Ukraine nouvelle, intégrale… un pays reconstruit, prospère et heureux. » Or, ce samedi 14 mai à Turin, the Kalush Orchestra a remporté le concours de l’Eurovision 2022 au terme d’une finale très serrée. Heureusement les Ukrainiens ont  été largement portés par le public européen  qui leur a accordé un score record de 439 points, renversant complètement le classement initial des jurys nationaux qui les avaient placés en quatrième position, derrière le Royaume-uni, la Suède et l’Espagne. Après cette incroyable victoire le président Volodymyr Zelensky, a réagi tard dans la nuit sur le réseau social Telegram« Notre courage impressionne le monde, notre musique conquiert l’Europe ! L’année prochaine, l’Ukraine accueillera l’Eurovision. Ce sera la troisième fois de l’histoire, et j’espère, pas la dernière. Nous ferons tout notre possible pour accueillir le concours, un jour, à Marioupol, dans une ville libre, paisible et libérée ! ». D’ailleurs juste après sa victoire à l’Eurovision le groupe ukrainien a publié un bouleversant vidéo-clip de sa chanson « Stefania » bourré d’images des nombreuses destructions et crimes de guerre subis par le pays.

Antytila-and-Ed-SheeranDécidément, la musique et la culture en général soutiennent le juste combat des Ukrainiens pour leur survie en tant que peuple libre. Moi-même, j’ai réalisé avec cette guerre que ma grand-mère, tout comme les parents de Serge Gainsbourg originaires d’Odessa étions aussi Ukrainiens  ( Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/slava-ukraini.html ). Pour mémoire, de nombreux artistes internationaux se sont rangés derrière le bleu et jaune de l’Ukraine, à l’instar de David Gilmour  ( Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/david-gilmour-sadresse-directement-aux-soldats-russes.html). D’ailleurs son Pink Floyd a publié dans la foulée une chanson en faveur de l’Ukraine ( Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/pink-floyd-sort-une-nouvelle-chanson-pour-lukraine.html ) Récemment, Ed Sheeran avait enregistré « 2step » une chanson avec le groupe ukrainien Antytila publiée sous forme de clip tourné sur le front où ces musiciens défendent leur pays les armes à la main. De même, voici une semaine et à l’invitation du Président Zelensky, les U2 the Edge et Bono avaient donné un mini concert acoustique dans le métro de Kiev en soutien au juste combat des Ukrainiens très largement médiatisé. S’il est évident qu’on ne gagne pas les guerres à coups de clics sur internet, on peut par contre y gagner les cœurs et c’est tout le pouvoir des Ukrainiens. Ces derniers défendent leur terre et notre liberté, ne l’oublions jamais.  Et comme chacun d’entre nous à son petit niveau doit faire un  geste en faveur de l’Ukraine, j’ai personnellement décidé de remplacer l’intégralité des 30 « putain » que je jure en moyenne au quotidien par autant de « poutine ». faites en donc autant… Slava Ukraini !

 

https://www.youtube.com/watch?v=UiEGVYOruLk

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.