ROÉ « Jazz Rumba Club »

RoéAvec sa mèche décolorée, sa coolitude latine et sa guitare andalouse, on se souvient tous de Roé qui avait su si bien transfigurer le « I’m Not In Love » de 10cc pour en faire un irrésistible « Soledad » qui avait su si bien faire tourner nos têtes et nos cœurs. Trente ans plus tard, le guitariste n’a rien perdu de sa latinitude et le prouve avec ce nouvel album dont l’intitulé « Jazz Rumba Club » résume à lui seul la philosophie caliente et swing de ce projet.

RoéCertes, la blancheur a désormais dépassé son emblématique mèche du devant pour s’étendre à l’intégralité de sa chevelure, Roé a trente ans de plus, mais il a su conserver son sourire cool comme sa condition sine qua non de music-lover. Et le prouve à nouveau avec ce nouvel album « Jazz Rumba Club » où comme son nom l’indique il revisite des standards universels de jazz en les réinventant façon rumba. Et quand on découvre le track-list , on se dit tout de go : il ne se fait pas chier l’ami Roé. Et du coup, nous non plus… avec un tel casting : où il reprend Dizzy Gillespie, Dave Brubeck, Ella Fitzgerald, Arthur Hamilton et surtout Duke Ellington honoré pas moins de quatre fois ici. Dans la bio, il est expliqué que Roé a également tenu à rendre hommage à de grands jazzmen aujourd’hui disparus avec lesquels il jouait à l’Ascott, fameux club de jazz de Perpignan : le saxophoniste Bruno Codignola, le violoniste Pierre Ramonet et le pianiste Henri Xeridat. Et c’est ainsi que tous ces joyaux incontournables tels « The Man I Love », « Caravan », « Cry me A River », « Solitude » ou encore « Stormy Weather », tous chantés en espagnols, balancent en cool flamenco jazz. Et ce groove intemporel embrasse l’intégralité de cet album faillé pour nous transporter à travers le temps et les émotions. « Jazz Rumba Club », à l’image de ces cocktails tropicaux, est une ivresse qui fait tourner nos têtes. Une ivresse que vous pourrez expérimenter en live le 22 juin prochain au New Morning à Paris lorsque Roé se produira avec son Jazz Rumba Club boosté par la présence du trompettiste Stéphane Belmondo en invité de marque.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.