« Studio 666 » le premier film épouvante des Foo Fighters

Studio 666Décidément ils sont vraiment fous fous fous ces Fighters ! En effet, à la fin du mois de février la légendaire formation de Dave Grohl va sortir son premier long-métrage ardent mix d’épouvante, d’humour et ( forcément) de rock and roll. Intitulé « Studio 666 » et réalisé par le clippeur BJ McDonnell. Et l’on songe immédiatement au légendaire « Help ! » de Richard Lester avec les Beatles…

Studio 666Après ses funky rockin’ reprises d’ Hanukkah ( Voir sur Gonzomusic  https://gonzomusic.fr/happy-hanukkah-avec-dave-grohl-et-greg-kurstin.html et aussi  https://gonzomusic.fr/happy-hanukkah-again-with-dave-grohl.html  ) l’infatigable Dave Grohl diversifie largement ses activités avec ce tout nouveau projet intitulé « Studio 666 » – comme le fameux double LP des Aphrodite’s Child ( voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/aphrodites-child-666.html  ), lequel comme son nom l’indique est inexorablement… diabolique. Voici son pitch officiel :

Dans le film « Studio 666 », le légendaire groupe de rock Foo Fighters s’installe dans un manoir d’Encino imprégné de l’histoire macabre du rock and roll pour enregistrer leur très attendu 10ème album. Une fois dans la maison, Dave Grohl se retrouve aux prises avec des forces surnaturelles qui menacent à la fois l’achèvement de l’album et la vie du groupe.

« Studio 666 » est le premier long-métrage de BJ McDonnell, sur une histoire écrite par Dave Grohl , incarnée à l’écran avec tous les membres des Foo Fighters et quelques guests stars. Le film tourné en novembre dernier a pour décor une vieille connaissance : la maison de la San Fernando valley où le groupe avait déjà enregistré leur petit dernier « Medecine at Midnight » (  Voir sur Gonzomusic   https://gonzomusic.fr/foo-fighters-medicine-at-midnight.html ) durant le COVID. Certes, en optant pour un cocktail décibels-blagues potaches-horreur intégrale, on se doute bien qu’on ne va pas tout de suite courir à la cérémonie des Oscars. Cependant dans une veine proche du fameux et désopilant « Help ! » des Beatles en 65, ce studio-là devrait largement mériter d’être fréquenté…

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.