Les grilles de Strawberry Field vont bientôt rouvrir

Partager

 

Strawberry Field by Maurice Rougemont

 

« Let me take you down/ Coz I’m going to Strawberry Fields… on connait tous ces paroles évoquant l’orphelinat et son jardin qui ont inspiré la chanson à John Lennon. Laissé à l’abandon depuis les années 70, Strawberry Field ( sans s) va bientôt être restauré et rouvert sous l’égide de l’Armée du Salut propriétaire des lieux depuis 1934 pour héberger à la fois un centre pour ados et une exosition permanente consacrée à John.

 

Strawberry FieldsPubliée en 1967, la chanson est directement liée à un souvenir d’enfance de John Lennon. Après la mort de ses deux parents, John est alors élevé par sa tante Mimi qui vivait alors dans cette banlieue de Woolton,  juste à côté de Strawberry Field, où l’Armée du Salut possédait alors un orphelinat.  John se sentait attiré, non seulement par les lieux, devenus le terrain de jeu de ses aventures imaginaires, mais aussi par la présence de tous ces orphelins dont il se sentait forcément proche. Mais sa tante n’approuvait pas du tout et John lui répliquait alors : « qu’est ce qu’ils vont me faire ?  Me pendre ? », ce qui deviendra dans la chanson « Strawberry Fields » « nothing to get hung about » ( pas de quoi se faire pendre). » John était également fasciné par la fanfare de l’Armée du salut dont les cuivres résonnaient jusqu’à la maison voisine où il habitait. Il ne pouvait résister à l’appel de la musique. Depuis des années, les grilles noires de Strawberry Field étaient closes et les lieux laissés à l’abandon avaient un petit côté Neverneverland de Peter Pan.

Une exposition permanente

Strawberry Field

Mais, avec un budget de plus de 8 millions d’euros, le jardin secret de John va subir un profond lifting, avant de rouvrir pour redevenir un foyer pour adolescents en but à des difficultés scolaires et aussi une exposition permanente dédiée à John Lennon et à sa chanson. Selon le NME, le major Drew McCombe,  patron de la division du nord-est de l’Armée du Salut a déclaré : « Strawberry Field occupe une place particulière dans les cœurs de nombreux habitants de Liverpool, du Royaume-Uni et du monde en général et nous autres au sein de l’Armée du Salut avons décidé de re-développer ces lieux pour rendre hommage à tous ceux qui sont passés par cet orphelinat ou qui simplement ont été touchés par cette chanson emblématique des Beatles. » Malgré ses grilles closes, Strawberry Field, situé juste à côté de « Penny Lane », constitue l’un des musts du pèlerinage Beatles de Liverpool qui voit quotidiennement les tours déverser leur flot de touristes. On peut parier qu’ils seront nombreux à se presser pour pouvoir enfin admirer les lieux de l’intérieur et visiter la future expo Lennon. Un Strawberry Fields quasi homonyme, mais avec un s comme dans la chanson, se trouve à Central Park, New York pour rendre hommage à John depuis son assassinat, juste à côté, aux pieds du Dakota Building.

 

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *