LE DERNIER DOMINO DE GENESIS

GenesisDans la foulée de leur tournée The Last Domino ? enfin re-programmée, Genesis publie un « best of » intitulé « The Last Domino ? » et décrit comme « une collection des chansons les plus appréciées du groupe, y compris leurs plus grands succès et les morceaux légendaires des albums », l’occasion pour le music lover guitariste Dan Abecassis de se pencher sur sa relation historique avec la formation de Phil Collins.

Genesis

Par Dan ABECASSIS

Genesis ne veut pas mourir. Ça pourrait bien faire le titre d’un film. Quand un groupe préhistorique et sa bande de vieux magiciens reprend la route, ça fait toujours du bien. Ils auraient pu disparaitre corps et âmes pendant la pandémie et dans l’indifférence totale. Néanmoins, Phil Collins est toujours chef du gang Genesis et se balade désormais en fauteuil roulant sur scène, l’impression qu’il a pris à retardement une grosse baffe sur la tronche.  Ces temps-ci j’avais envie de remonter le film, celui de mes premiers émois tardifs envers ce groupe.  A la fin des 70’s, cette bouffée de punk à l’anglaise m’avait irrité les naseaux, je préférais de loin ces rejetons et bâtards ricains inspirés par Captain Beefheart et autres Stooges. Une révélation, un soir d’hiver à me faire chier, et me voilà tout d’un coup passionné par ce Peter Gabriel avec ses costumes et ses flonflons démodés. Le problème c’est qu’il avait déjà quitté Genesis depuis 1975. Qui aurait cru que la popularité de ce groupe allait devenir aussi colossale dans le futur et surtout sans leur premier chanteur charismatique… remplacé au pied levé par le batteur du groupe ! Le mystère reste encore total. Ce petit batteur de Phil Collins derrière ses fûts et avec sa petite barbe allait sauver le navire amiral et tous ses potes de la noyade ( Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/phil-collins-simple-comme-un-coup-de-phil.html ). Cette folle histoire dure depuis plus de 50 ans. Je les ai vus et revus à toutes les époques, toujours cette impression de retrouver mes vieux potes. Parfois ça sentait le réchauffé, parfois ça racolait sec, quelques fois c’était génial. Pour leur show à Paris Bercy en 1986, j’avais amené ma fille Jessica 5 ans, c’était son premier concert. Nous étions bien placés. Après quelques chansons elle m’a dit « Ils font de la musique comme toi Papa ? Très flatté j’ai dit « oui bien sûr ! Elle m’a répondu « oui mais ils jouent mieux que toi ! Elle avait bien raison la petite et je ne lui en ai pas voulu.

Genesis Le 20 septembre dernier Genesis a balancé le premier show de son The Last Domino ? tour à Birmingham UK. Jessica va avoir 40 ans le mois prochain et elle aime toujours autant ce groupe. La tournée était prévue l’année dernière, reportée de justesse cette année. Le père Phil a tenu le coup avec ses problèmes de santé.  Il a embauché son jeune fils Nicholas à la batterie. Vazy la relève !  5voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/phil-collins-ne-battra-plus-mais-chante-toujours-pour-genesis.html ) Genesis a ouvert avec un medley instrumental comprenant des portions de « Behind The Lines » et « Duke’s End » de « Duke » des années 1980 avant de se lancer dans « Turn It On Again » du même album. Ensuite, « Mama » de l’album éponyme du groupe en 1983. À partir de là, Genesis a proposé « Land Of Confusion », le premier des cinq classiques du radieux « Invisible Touch » .  Ensuite, « Home By The Sea » et « Second Home By The Sea ». La première partie du concert s’est terminée par un medley avec « Fading Lights », « The Cinema Show » et « Afterglow ». Le premier a été joué pour la dernière fois le 17 novembre 1992. Comment ne pas avoir une pensée émue pour ce groupe légendaire, ces musiciens uniques et inventifs. Bientôt, parce que le temps passe si vite, tout cela partira dans les oubliettes. Les futures générations devront creuser très profond pour retrouver un tel niveau. Savourons encore notre temps présent et cette rafraichissante rasade des temps anciens.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.