WHEN HEROES FLY

When Heroes FlyC’est l’histoire de quatre potes, frères d’armes et de sang, réunis par la dernière guerre de 2006 au Liban et la perte de leur chef de section durant leur dernière mission. Entre religion et stress post-traumatique, chacun tente de remonter la pente jusqu’à ce jour où Yael, la sœur de l’un d’eux, Dubi qui était aussi la fiancée d’Aviv, que l’on croyait morte après un terrible accident de la route en Colombie, réapparait en photo sur un journal local. Le groupe composé de Dubi, Aviv, Benda et Dotan va se reformer pour tenter de la retrouver dans la jungle.

When Heroes FlyAprès HATUFIM (HOMELAND), FAUDA (Voir sur Gonzomusic  https://gonzomusic.fr/fauda.html , https://gonzomusic.fr/fauda-s02.html et aussi  https://gonzomusic.fr/fauda-s03.html ), TYRANT ( Voir sur Gonzomusic   https://gonzomusic.fr/tyrant.html ), TEHRAN  ( Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/tehran.html ) , UNORTHODOX (  Voir sur Gonzomusic  https://gonzomusic.fr/unorthodox.html ) ou encore SHTISEL, les studios israéliens nous proposent à nouveau une cool série télé pour nous tenir en haleine avec WHEN HEROES FLY diffusée sur Netflix. Tout commence comme un film de guerre, lorsque nous rencontrons la section dirigée par Azoulay avec Aviv, Dubi, Benda et Dotan ( incarné par Michael Aloni le brillant Akiva de SHTISEL) , surnommé Himmler, car il est le seul ashkénaze blond parmi tous ces sépharades bruns. Ils sont sur le terrain au sud Liban, durant le conflit de 2006, et alors que le groupe doit se replier vers Israël, ils découvrent qu’un tank dédié au commandant en chef du bataillon de Tsahal, contenant de précieux plans et autres renseignements ultras secrets pour la défense est sur le point de tomber entre les mains du Hezbollah. Azoulay perdra la vie durant cette dernière mission qui ne laissera pas indemnes les quatre jeunes gens. D’ailleurs, au cours de la série, à l’instar de Norman (Chadwick Boseman) qui réapparait sous forme de fantôme dans « Da 5 Bloods », le film de Spike Lee, Azoulay se pointera forcément virtuellement dans la jungle colombienne pour guider les pas d’un Aviv qui hallucine.

When Heroes FlyDe retour au pays, Dotan le fils à papa richissime va tomber amoureux de Yael, la sœur de Dubi… qui finalement va lui préférer Aviv. Mais ce dernier est toujours perturbé par la mort d’Azoulay, dont il se juge responsable. Après une énième rupture, Yael va s’envoler pour un trip en Colombie où elle disparait après un terrible accident dans la jungle. Dix ans plus tard, Benda désormais installé en Colombie, croient reconnaitre Yael sur une photo publiée dans un journal local. Il en informe les trois autres, qui le rejoignent à Bogota, pour tenter de la retrouver. Comme dans toutes les séries israéliennes, les scénaristes parient avant tout sur la complexité des personnages qui deviennent ainsi bien plus attachants. Et c’est bien entendu aussi le cas dans celle-ci. Aviv déchiré par la culpabilité d’avoir laissé Azoulay agonisant sur le terrain pour sauver ses camarades, Dubi le religieux orthodoxe qui doute jusqu’à sa propre conviction, Benda, qui remonte la pente de la défonce grâce à Maria la jolie colombienne et Dotan, dont le cancer semble récidiver, sans oublier Yael qui apparait par le jeu des séquences flash-back, WHEN HEROES FLY n’est pas seulement une série d’aventures. Cependant, elles sont loin d’y être absentes, nous entrainant avec brio entre poursuites dans la jungle, trafiquants de drogue, diplomates et flics corrompus, sans oublier un mystérieux culte et son mystérieux gourou. Tournée en Israel et en Colombie, cette première saison de WHEN HEROES FLY devrait être suivie d’une deuxième, tandis qu’à la manière de HATUFIM/HOMELAND une série US décalquée de son homologie israélienne baptisée ECH0 3 devrait aussi bientôt voir le jour sur Apple TV.

Diffusée sur Netflix

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.