SELENA GOMEZ « Revelación »

Selena GomezUn peu plus de six mois après son « Rare », la sensation pop Selena Gomez prouve avec son EP « Revelación » qu’elle assure en version latine ( humour 😛 ) au moins autant qu’avec ses CD de langue anglaise. En tout, sept titres in español et déjà deux hits homologués dont l’addictif « Selfish Love » avec notre compatriote DJ Snake…cocorico… ou plutôt quiquiriquiqui comme on dit là-bas 🤣

Selena GomezHéroïne de la pop US depuis ses débuts chez Disney, lorsqu’elle avait à peine dix ans, véritable poupée Barbie de la chanson, la pulpeuse Selena Gomez, malgrè ses 28 printemps, a déjà bien des kilomètres au compteur ( Voir sur Gonzomusic  https://gonzomusic.fr/selena-gomez-revival.html et aussi https://gonzomusic.fr/selena-gomez-rare.html  ) et tant de hits pour agiter les charts. Cependant, cette fois, c’est un peu différent pour la Lolita texane, qui rend ici hommage à la culture de son père, d’origine mexicaine. Après tout, ne porte-t-elle pas le prénom de la célèbre chanteuse tejano Selena Quintanilla, assassinée à la veille de ses 24 ans ? Sept titres en espagnol en un peu moins de vingt minutes, pour une séduction mucha caliente, publié depuis moins d’une semaine, cette « Revelación » fait déjà un carton. Et comment en serait-il autrement ? Dans la foulée de leur « Taki Taki » de 2018 à succès, le frenchie DJ Snake et Selena remettent le couvert avec l’entêtant « Selfish Love », lequel malgré son titre anglais, se révèle irrésistiblement chaloupé, en version reggaeton entêtant, porté par son petit saxo si addictif. On écoute une fois ses 2 minutes et 50 secondes et on tombe immédiatement sous le charme de sa sensualité exacerbée. Alors, on le rejoue encore et encore…

Selena GomezMais le hit majeur du EP est loin d’être orphelin. Dès le premier single le romantique « De Una Vez » sorti en janvier dernier on savait que Selena allait parier et gagner au jeu de la seducciòn. Avec « Buscando Amor » (je cherche l’amour)  en version mucho urbano, Selena poursuit sa voie sur un mode torride et il suffit de fermer les yeux pour imaginer la belle brune onduler de tout son corps. Encore une collaboration réussie, avec « Baila Conmigo », le second et entêtant single capturé avec la star portoricaine Rauw Alejandro. Autre duo abouti, avec un second chanteur portoricain, Myke Towers, sur le secoué-comme-une- bouteille-d-Orangina « Damelo To ». Puis avec « Vicio », notre chica latina se livre à un parfait exercice de pur charme version R&B agité. Enfin, avec « Adios » sur son beat reggaeton electro-choqué, la mutine Selena se fait encore plus sensuelle et charmeuse, comme une danseuse flamenco téléportée dans un lointain futur. En tout, Selena nous livre 7 titres en espagnol, 7 titres d’une redoutable efficacité, de trois minutes ou moins, pour nous attirer dans les filets de ses charmes et il faut avouer que la pêche est bonne. « Revelación » saura sans nul doute nous réchauffer comme un avant-gout de l’été juste avant ce drôle de printemps.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.