Roger Waters-closet a encore tiré la chasse

Roger Waters Toujours à la ramasse pour remplir les dates de sa tournée US, Roger «  Ça craint » Waters après s’en être inlassablement pris aux israéliens tente le buzz en accusant  les États-Unis et l’OTAN d’alimenter le conflit en Ukraine. Le feu Pink Floyd- il n’a plus droit à cette appellation depuis qu’il a dealé de conserver pour lui seul les royalties de son petit « The Wall » chéri et obsessionnel en échange de la « marque » Floyd conservée par Gilmour son ennemi juré- a encore tiré la chasse d’eau.

Roger Waters Est-ce un hasard si cette merde antisémite de Waters (Voir sur Gonzomusic Pour faire taire cette merde antisémite de Roger Waters) profite du lancement de sa tournée US pour répandre sa haine de l’Ukraine et de l’Amérique ? On se souvient que son rival favori David Gilmour, dont le fils a épousé une ukrainienne avait réactivé la marque Pink Floyd en publiant une chanson pour affirmer son soutien inconditionnel du pays ( Voir sur Gonzomusic David Gilmour s’adresse directement aux soldats russes) Au grand dam de Waters « Hey Hey Rise Up » de Pink Floyd a massivement percuté les charts ( Voir sur Gonzomusic Pink Floyd sort une nouvelle chanson pour l’Ukraine ), alors Roger le rageur déverse sa bile malfaisante dans ses concerts et sur CNN. Récemment interviewé par Michael Smerconish sur CNN, il bave sur la guerre en Ukraine, défend la Chine et attaque Israël, affirmant qu’en fait, ce sont les États-Unis et l’OTAN qui sont responsables de l’alimentation du conflit. Dans cet entretien, il critique la politique des États-Unis en tant que libérateurs de la démocratie et ose cyniquement prétendre que les USA et l’OTAN seraient responsables d’alimenter le conflit au lieu d’encourager Volodymyr Zelensky à négocier ( capituler ?) et à mettre fin à cette horrible guerre. Il a également prétendu de manière mensongère et partisane que la guerre ukrainienne avait commencé en 2008 et qu’elle n’est et n’a été qu’une action et une réaction constante de l’OTAN poussant vers les frontières avec la Russie et ne respectant pas ce qui a été convenu lorsque Gorbatchev a négocié le retrait de l’URSS de l’Europe de l’Est. Ben voyons … en oubliant de rappeler que la même Russie, les US et l’Europe avaient garanti l’intégrité territoriale de l’Ukraine en échange de sa force de frappe nucléaire rétrocédée… à la Russie, fucker ! Au cours de la même conversation, il s’est carrément rangé du côté de la Chine, affirmant de manière erronée que Taïwan faisait partie de la Chine et qu’il en était ainsi depuis 1948, ajoutant même que la communauté internationale approuvait cette situation depuis lors…. dans ses rêves !  Waters en a également profité pour taper une nouvelle fois sur Israël au prétexte que les États-Unis ne sont pas censés être des libérateurs, et que ce n’est pas leur rôle ; il a également cité un exemple de la destruction que les États-Unis auraient causé au Moyen-Orient et leur soutien à Israël contre le peuple palestinien. Bref, rien de nouveau sous le soleil opportuniste de la part d’un pauvre type qui crachait déjà au sens propre sur ses fans durant les concerts au firmament du Floyd. Une grosse merde je vous dis dont il faut boycotter concerts et disques… 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.