Ray Davies fait chevalier de la table Kinks

Partager

 

 ray davies

Ce n’est que justice, après toutes ces années d’un impeccable exercice rock, Ray Davies, le lider maximo des Kinks figure enfin sur la liste de fin d’année des adoubés par la couronne britannique.

 

ray daviesRay Davies fait chevalier, au bout de toutes ces années, cela ressemble fort à une chanson des Kinks. Le légendaire groupe de Muswell Hill, au nord de Londres formé en 62 était un contemporain des Beatles, des Stones et des Who. Hélas, suite aux nombreuses tensions avec son frangin Dave-  un peu des frères Gallagher avant l’heure, sans toutefois en arriver à se balancer des guitares à la tronche- le groupe s’autodétruit en 1996. Cependant, jamais la légende des Kinks ne faiblira. Le groupe de Londres fait autant partie de la tradition british que les bus à impériale et les cabs, cette breloque n’était donc en rien superflue. Welcome, chevalier Ray Davies, car avec toi c’est aussi « Waterloo Sunset », « Sunny Afternoon », « Dedicated Follower of Fashion », « Dead End Street », « Waterloo Sunset » et tant et tant d’autres qui rejoignent ainsi l’aristocratie anglaise.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *