DESIGNATED SURVIVOR

Partager

DESIGNATED SURVIVOR

 

Après 8 saisons et demie dans la peau du Jack Bauer de « 24 », Kiefer Sutherland revient ENFIN au petit écran sous les traits de Tom Kirkman, un homme politique, dans la nouvelle série ABC, DESIGNATED SURVIVOR. Il y campe un secrétaire d’État au Logement, catapulté à la Maison-Blanche après un lache attentat qui a décimé le Président des USA, tout son gouvernement et l‘intégralité des congressmen du Capitole. 

 

DESIGNATED SURVIVORL’article II, section 3 de la Constitution des USA impose l’exercice : une fois par an, le Vice-Président et les deux chambres (Senat et Représentants), réunis en Congrès dans le Capitole, assistent au discours de politique générale du Président US sur l’état de l’Union (State of the Union). C’est l’axiome de départ de DESIGNATED SURVIVOR, cette tradition qui exige, au nom de la continuité de l’État, qu’un membre du gouvernement à l’abri dans un bunker, survive en cas de catastrophe qui décimerait toute la classe politique du pays. Dès les premières images de DESIGNATED SURVIVOR on survole le Capitole et des synthés à l’écran nous expliquent : « Durant le discours sur l’État de l’Union, un membre du gouvernement est conduit dans un lieu tenu secret.  Dans le cas où une attaque d’envergure catastrophique subie par le Gouvernement adviendrait, ce ministre deviendrait automatiquement notre nouveau Président des États-Unis. Il est le « Survivant désigné ». Violons, musique dramatique, nul besoin de nous faire un dessin pour deviner que cela va bientôt chier des bulles à Washington. Direct à la télé, le Président prononce son discours. Zoom arrière sur un homme vu de dos, dans son jogging gris chiné qui écoute le speech. C’est Jack Bauer…enfin, presque…mais chut… on ne le sait pas encore, car notre personnage est toujours de dos. Par contre, venue du fond de la pièce, une femme apparait. Elle parle au téléphone. On l’identifie immédiatement, car il s’agit de la charmante Natascha McElhone, qu’on a adorée 7 saisons d’affilée dans le rôle de Karen, l’ex-épouse sexy de Hank Moody (David Duchovny) dans l’irrésistible CALIFORNICATION. Cette fois, elle incarne Alex Kirkman, la future FLOTUS (First Lady Of The United States) et manifestement épouse de notre silhouette familière en sweat à capuche. Alex s’adresse à sa fille de huit ans, Penny Kirkman. Elle lui passe alors son père, Thomas « Tom » Kirkman et l’on reconnait immédiatement Kiefer Sutherland.

Le retour de Kiefer (Sutherland) nous fait bien kiffer

DESIGNATED SURVIVOR

« Je vous promets que ce rêve américain, partagé par nos pères, par nos mères et leurs parents aussi et… ». Le discours du Président US s’interrompt brutalement, tandis que la « neige » envahit soudainement l’écran TV. C’est alors que les agents du Secret Service déboulent dans la pièce pour entourer Kirkland. « Monsieur le Secrétaire d’État, posez immédiatement ce téléphone, nous avons perdu contact avec POTUS (President Of The United States). Vous êtes désormais sous notre responsabilité. ». Puis, s’adressant à Alex Kirkman « Madame vous devez nous remettre immédiatement votre téléphone, ainsi que tous vos appareils non sécurisés. ». Après avoir ouvert la fenêtre, on découvre alors avec effroi une immense boule de feu flotter sur le Capitole, laissant peu de doute sur le sort de la classe politique américaine. Trois minutes à vous couper le souffle, avant le générique, DESIGNATED SURVIVOR démarre incontestablement sur des chapeaux de roue. C’est un peu 24 rencontre THE WEST WING. La série tiendra-t-elle ce rythme effréné, that’s the question? Mais on en a une petite idée, car après cette première saison de dix épisodes, la chaine ABC met le paquet pour 2017, avec une saison 2 qui ne contiendra pas moins de 22 épisodes. Il faut avouer que le retour de Kiefer (Sutherland) nous fait bien kiffer. Et puis, DESIGNATED SURVIVOR nous en donne pour notre argent, avec sa dose de complots dans le complot. Cet attentat n’est-il que le premier d’une série ? Commis par qui ? Avec quel agenda ? Réminiscence de 24, on a même droit à un Général conspirateur, prêt à destituer le nouveau Président pour imposer sa politique belliciste.  On retrouve également une autre connaissance télévisuelle remarquable (NIKITA) en la personne de l’agent du FBI qui enquête sur l’attentat, Hanna Wells, jouée par Maggie Q et qui sent bien que cette tragédie ne marque hélas que le début d’une longue et sanglante série. Vous l’aurez compris, DESIGNATED SURVIVOR n’a guère fini de nous tenir en haleine…surtout avec l’implacable « cliffhanger » du dernier épisode de la saison 01  aus suspense digne des season finales de…justement 24 !

 

Diffusée du 21 septembre au 14 décembre 2017 sur la chaine ABC

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *