Gonzo Music Site

Barton-Hartshorn 0

BARTON HARTSHORN « I Died of Boredom and Came Back As Me »

    Il fallait oser…je suis mort d’ennui et je me suis réincarné en moi »…et pourtant cette définition colle absolument au storytelling de ce mystérieux Barton Hartshorn, en fait le nom d’une bourgade au nord-ouest de Londres, comme si un gars de chez nous choisissait, en guise d’alias, Bar-le-Duc ou Charleville-Mézières. « I Died of Boredom and Came Back As Me » est un peu l’histoire de la Résurrection de Duncan Roberts, anglais,...

paradox_young 0

NEIL YOUNG and PROMISE OF THE REAL « Paradox »

    Après tout, ce n’est que le troisième album (le second avec Promise of the Real des fistons Nelson Lukas et Micah) de Neil Young en moins de huit mois. Mais cette fois c’est un peu différent, « Paradox », le premier véritable film réalisé par la petite sirène de Splash qui a bien grandi, Daryl Hannah, compte non seulement une BO composée par Neil Young et ses petits gars, mais tout...

Prince 0

Prince avait plus de VINGT FOIS la dose maximale de Fentanyl dans le sang

    Cela fera deux ans le 21 avril prochain que Prince Rogers Nelson a succombé à une overdose d’opiacés sous sa forme Fentanyl et on apprend seulement aujourd’hui que les résultats des analyses toxicologiques indiquent que le chanteur avait plus de VINGT FOIS la dose maximale de Fentanyl dans l’organisme…une dose mortelle qui l’a finalement tué.

Bowie vandalisé 0

À peine inaugurée la statue de Bowie est vandalisée

      Moins de 48 heures après avoir été inaugurée, la statue de David Bowie en Ziggy Stardust érigée à Aylesbury ( voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/une-statue-de-david-bowie-erigee-a-aylesbury.html ) s’est retrouvée couverte de graffitis. Et le pauvre Bowie n’y est vraiment pour rien.

0

THE STORY OF COOL MAN COLEMAN

Il aura 73 ans le 15 mai prochain et plus de 60 années d’exercice du blues au compteur. Robert Lee Coleman est un de ces soldats inconnus de la musique noire. Sans jamais vraiment avoir quitté sa bonne ville de Macon, Georgia, il a parcouru le monde aux cotés des plus grands, tel the hardest working man in showbiz…mister James Brown himself. Coleman a également accompagné Percy Sledge, le héros de...

The Beatles by Mike Mitchell 0

Beatles for sale again

  Des clichés inédits (et leurs négatifs) de la première venue des Beatles aux USA en 1964 se sont envolés à plus de 300.000€ au cours d’une vente aux enchères. À ce prix-là, le photographe Mike Mitchell cède également le copyright de ses clichés. Une Mercedes ayant appartenu à George Harrison et un registre d’hôtel signé par les quatre Beatles et Brian Epstein figuraient au catalogue de cette même vente qui...

0

Pour John, Paul manifeste contre les armes à New York

      Parmi la foule d’anonymes qui manifestaient à New York, comme à Washington et dans la plupart des grandes villes US, pour la « Marche pour nos vies » un certain Paul McCartney s’était mêlé à la foule d’anonymes, car « un de ses meilleurs amis (guess who ?) a été assassiné par arme à feu juste à côté d’ici voici 37 ans. »

Robert Lee Coleman What Left COVER 0

ROBERT LEE COLEMAN : « What Left »

  C’est seulement son troisième album solo en 60 années d’une carrière riche en émotions, Robert Lee Coleman, le héros de Macon, Georgia publie mardi prochain son « What Left », une ardente collection de blues de sa composition,  musclée par quelques standards immortels du Delta, qu’il interprète depuis toujours. Durant les 70’s, avec sa guitare, aux côtés de Percy Sledge, puis de James Brown, Robert Lee a contribué à écrire parmi les...

TTDA by Jean Yves LEGRAS 0

LA LEGENDE DU ZARBI D’ARBY

      Voici 30 ans dans BEST, GBD offrait son premier grand entretien hexagonal à un OVNI du nom de Terence Trent d’Arby. Mégastar instantanée, dès la publication de son fracassant premier LP « Introducing the Hardline According to Terence Trent d’Arby », TTDA incarnait le parfait chainon manquant entre Prince et Michael Jackson…sauf qu’il détestait qu’on le lui dise et de surcroit ce garçon possédait un caractère on ne peut plus soupe...

Sir Ringo Starr 0

My sweet Lord Ringo Starr

      Yes, c’est absolument officiel, Ringo Starr le batteur des Beatles devient sérieusement Sir Richard Starkey après avoir été anobli hier par le Prince William au cours d’une cérémonie à Buckingham Palace…my sweet Lord !