Le révérend Kanye fait sa messe à Paris…East

Kanye West Sunday ServiceDans la foulée de ses albums gospel « Jesus Is King » et « Jesus Is Born », profitant de la Fashion Week parisienne, Kanye West a donné hier sa messe, non pas à l’église, mais au Théâtre des Bouffes du Nord, accompagné de tous ses choristes vêtus de longues robes de sa propre marque Yeezy. Le miracle sonique s’est accompli et les fans présents ont été conquis…hallelujah !

Kanye in ParisD’abord en octobre dernier, dans la foulée de ses « Sunday Service » le fameux rapper devenu bigot a publié un premier album gospel, le bien nommé « Jesus Is King »…pas mal et au moins surprenant (Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/kanye-west-jesus-is-king.html  ). Hélas, à trop tirer sur la corde, elle finit par se casser : Kanye publie un second CD de sa chorale gospel « Jesus Is Born » que je n’ai pas voulu chroniquer, car carrément redondant. Trop de gospel tue le gospel. Bis repetita non placent…comme on dit en latin. Kanye et Kim bling-bling transformés par la grâce divine…on y croit…ou pas. Déjà, la semaine dernière, le couple a fait le buzz en se rendant intuitu personae au KFC acheter eux-mêmes leurs chicken wings… un événement si considérable que l’enseigne a immédiatement fait apposer une plaque commémorative sur l’automate sur lequel Kanye et Kin ont passé leur commande. Et hier dimanche matin, au Théâtre des Bouffes du Nord, les aficionados de Kanye West étaient assez nombreux à y croire puisque les beautiful  people et les fans se sont précipités pour assister à la performance/messe gospel de la chorale du Sunday Service. Et ils sont enthousiastes. Dans le Parisien/ Aujourd’hui en France Fary s’exclame « Il était là sans être central, il a chanté une chanson, mais sinon il souriait, il kiffait (…) j’ai fermé les yeux pour mieux écouter, ça te prend littéralement, les choristes pleurent ; j’ai l’impression d’avoir fait le plein d’énergie, ça te donne envie de te lever le dimanche matin. ». De même,  une Camille de 21 ans, venue spécialement de Valenciennes se pâme en peine béatitude : « C’était incroyable, il y avait une telle osmose entre ces voix, c’était magique ! ». Bon, en même temps, l’écrasante majorité de tous ces spectateurs n’ont jamais mis les pieds dans une église d’Harlem ou du Sud profond des USA assister à un véritable office du dimanche !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.