Ellie Goulding met un super vent à la nièce le pen

Partager

 

 Ellie Goulding

 

Invitée à s’exprimer durant un forum des droites extrêmes dans le Maryland, Marion Maréchal- nous-voilà Le Pen, voici deux jours, a utilisé, sans son autorisation, mais pour battre le pas de l’oie durant son arrivée- non là je rigole !- en fanfare la chanson « Burn », de la chanteuse anglaise Ellie Goulding. Cette dernière a immédiatement riposté par un tweet assassin interdisant l’utilisation de ses œuvres par des gens dont elle condamne les idées. Ellie 1 : MMLP 0

 

Twitter Ellie GouldingElle était assurée de faire le buzz, Marion Maréchal- nous-voilà le pen. Retirée officiellement de la vie politique depuis la dernière pantalonnade du FN à la présidentielle, sa venue-évènement méticuleusement médiatisée au Salon des fachos de la droite US, le Conservative Political Action Conference, plus connu sous son acronyme de CPAC, aura été éclipsée par la polémique liée à l’utilisation de la chanson rythmant son entrée triomphale. Dés qu’elle en est informée, la chanteuse Ellie Goulding réagit, condamnant sans appel Marion sauf que…ironie suprême, la nièce étant en Angleterre bien moins connue que la tante, en parfait quiproquo, la chanteuse blonde a publié sur son fil Twitter : « « I did not give Marine The Pen permission to use my song at the CPAC. @MLP_official Do not use my music in future. (Je n’ai pas donné à Marine The Pen la permission d’utiliser ma chanson au CPAC. @MLP_official N’utilise plus ma musique à l’avenir ! ) ». Et, ajoutant l’insulte à l’affront, après avoir été alertée de la confusion entre les deux pen ( 1 le pen + 1 le pen= 2 pen), Ellie a juste rétorqué : « Same difference  (du pareil au même). Blonde VS Blonde, mais victoire par KO pour l’Anglaise. Quelques jours auparavant, ce sont les Imagine Dragons qui avaient réagi de la même manière après qu’une de leurs compositions, au titre prémonitoire de « Whatever it Takes », ait été utilisée par la même CPAC pour faire la promo de leur conférence à droite toute…et moi qui croyais naïvement que chez les conservateurs, on respectait la propriété privée 😉

 

 

 

 

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *