Catégorie : Mange-Disques

0

THE WEEKND After Hours

Hanté à la fois par un chant grégorien profane et une futuriste soul- music 2.0, the Weeknd revient en très grande forme. Le 4ème album de l’autre Canadien black surdoué, après Drake, pulse la chamade entre autotune version overdrive et beats volontairement ralentis, comme un astronaute en apesanteur fait son jogging dans sa station spatiale. Vertigineuse sensation sonique, Abel Makkonen Tesfaye est au R&B ce que Radiohead est au rock, et...

Murat 1

JEAN LOUIS MURAT « Baby Love »

De Bryan Ferry ( comme d’hab’) à Tony Joe White, en passant par Steely Dan, le Tom Tom Club, Leonard Cohen, Bill Withers, Otis Redding, Daft Punk, Chic, Joe Cocker et Marianne Faithfull , la liste vertigineuse des influences de Jean Louis Murat dans le 20éme épisode de ses funky aventures prouve que le garçon a toujours aussi bon gout. C’est sans doute ce qui participe au succès de ce «...

0

JUSTIN BIEBER « Changes »

Serait-ce l’album de la maturité pour Justin Bieber ? Pour le cinquième épisode de ses flamboyantes aventures le Canadien se la joue Bowie « Cccchhhhhhh …cccchhhhhhh…anges »- bon, tout est relatif – avec cette collection de hits solides et taillés sur mesures par une joyeuse armada de producers. Beaux textes et jolis beats éthérés, avec des invités prestigieux, dont Post Malone, Travis Scott et Kelhani, Bieber excelle à ce « Hip-Pop »...

Nathaniel Rateliff 0

NATHANIEL RATELIFF “And It’s Still Alright”

Certes, il n’est pas vraiment le plus beau gosse du moment, mais plutôt taillé format ours mal léché, à l’instar de son collègue Rag’n’Bone Man, mais Nathaniel Rateliff s’en fout : la recette de sa soul-folk blanche et émotionnelle se révèle juste imparable et le natif de Saint Louis, fort de la coolitude exacerbée de « And It’s Still Alright », son 6ème album, se classe largement parmi les espoirs de...

DIXIE-BLUR- 0

JONATHAN WILSON « Dixie Blur »

A 45 ans, Jonathan Wilson est loin d’être un novice. Singer song-writer surdoué, mais aussi producteur et session man, le natif de la Caroline du Nord a tant de cordes à son arc qu’il n’est guère surprenant qu’il mette dans le mille; comme avec ce « Dixie Blur », ce flou de Dixie, qui est aussi un fou de Dixie, tant son amour pour le Sud et sa country music transparait...

Greg Dulli 1

GREG DULLI « Random Desire »

Ardente formation de Cincinnati The Afghan Whigs ont démarré au crépuscule des 80’s. Déformés, séparés, reformés… si les Whigs ont heureusement repris leur intense activité, au tournant du XXIéme siècle, leur leader Greg Dulli a démarré en parallèle une carrière solo dès 2005 et publie aujourd’hui « Random Desire », le second épisode de ses vibrantes aventures en solitaire. Un must pour l’expert JCM ! Vous avez aimé les Afghan Whigs,...

Aloise Album 0

ALOÏSE SAUVAGE « Dévorantes »

C’est le premier album d’une jeune femme aussi forte que captivante, qui mêle si adroitement le hip hop à la pop, pour percuter notre horizon sonore à la manière d’un Eddy De Pretto, sachant si bien mêler ses mélodies à de puissants slogans de libération LGBT. « Dévorantes » porte décidément bien son titre car les vibes positives si électrochoquées d’Aloïse Sauvage n’ont pas fini de nous dévorer. Sans doute déjà un des...

L'Histoire du Funk en 100 albums 0

ON THE ONE : L’HISTOIRE DU FUNK EN 100 ALBUMS

Que seraient nos tristes existences sans une petite touche funky pour les pimenter et nous booster de son incroyable énergie. C’est tout le pari de cet ON THE ONE : L’HISTOIRE DU FUNK EN 100 ALBUMS de Belkacem Meziane, lequel comme son nom l’indique vous aiguille de Sly Stone à Funkadelic,  de Kool & The Gang à Stevie Wonder, de Miles Davis à Herbie Hancock, de Cameo, à Michael Jackson, de George...

0

JAMES TAYLOR « American Standard »

Il pourrait chanter « Petit papa Noël » – ce qu’il a fait d’ailleurs en 2004 puis en 2006- et j’adorerais toujours autant. Normal, c’est freudien…James Taylor a interprété le tout premier slow que j’ai dansé de ma vie « You’ve Got A Friend », lorsque j’avais 14 ans et depuis lorsque j’entends son incroyable voix je fonds comme une boule de neige au soleil. « American Standard », son 20éme...

2

BRYAN FERRY “Live at the Royal Albert Hall « 

Au tournant des 70’s, Bryan Ferry incarnait avec Bowie et Lou Reed, cette incroyable vague libératrice du glam rock, dit aussi « rock décadent ». Avec cette sublime archive exhumée de 74, “Live at the Royal Albert Hall « , on découvre enfin les versions live des glorieux covers vocalisés par le chanteur de Roxy Music sur ses deux premiers 33 tours solos « These Foolish Things » et « Another Place, Another Time ». Si Roxy Music...