Adele va chercher des poux dans la moumoute de Trump…

Partager

Rockin’ In The Free World

Et elle n’est pas la seule. Avant elle, Donald Trump a tenté de détourner à sa cause et sans leur demander Aerosmith, Neil Young ou REM…un de plus un de moins, bref, ce Trump n’a jamais fini de nous Trumper !

ITrump rockl n’aurait pas du. Mais, comme d’hab, c’était plus fort que lui. Il aime bien une chanson, alors il la passe en ouverture de ses tonitruants meetings à travers les USA pour sa campagne 2016 au slogan impudiquement populiste « Make America great again ». N’est-il pas est Donald Trump le bâtisseur ? Mais cette fois, il ne savait sans doute pas vraiment à qui il avait à faire. Car Donald Trump a utilisé, bien entendu sans son accord, une de ses chansons, « Rolling in The Deep » durant un de ses meetings. Par conséquent, Adele ne s’est pas gênée pour répliquer immédiatement et rabrouer ce triste sire par la voix de son agent : « Adele n’a en aucun cas autorisé que sa musique soit utilisée à des fins politiques sans son accord explicite. »

Rockin’ In The Free World

 

Quelques mois auparavant, le même Trump a commencé à attaquer ses réunions publiques aux sons de « Dream On » d’Aerosmith. Steven Tyler a de suite répliqué dans les médias, soulignant qu’il était scandalisé de donner la fausse impression de rouler pour Trump, ce qui n’est pas du tout le cas. Trump a alors fait sa réponse de vieux con rageur : « Steven Tyler a raflé beaucoup plus de publicité grâce à moi qu’il n’en a jamais eu depuis dix ans. ». Ben voyons !. Encore plus tôt, dans le temps, au moment d’annoncer sa candidature à l’investiture républicaine, il avait déjà braqué le « Rockin’ In The Free World » de « Neil Young »… qui a répliqué de manière cinglante, expliquant qu’il soutenait au contraire le Démocrate Bernie Sanders. Last but not least, Trump s’en est également pris à REM en détournant à ses fins « It’s the End of the World as We Know It (And I Feel Fine) » et il s’est pris dans les dents un direct de Michael Stipe : « N’utilise plus jamais ma musique ou ma voix pour ta campagne de taré qui ne s’exprime que par énigmes. ». Trump s’il continue parviendra à unir l’ensemble du rock and roll contre lui…et cela, ce serait déjà un exploit !

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *