WITHOUT REMORSE

without-remorseSans doute un heureux effet ricochet de « Black Panther », pour la première fois un acteur noir tient le rôle principal du héros avec Michael B. Jordan dans la peau de John Kelly (qui devient John Clark), tel un Jason Bourne ou un James Bond black, dans cette franchise d’action ultra musclée, inspirée de l’univers Jack Ryan de Tom Clancy, intitulé « Without Remorse » et sorti directement sur Amazon Prime.

without-remorseOn l’a vraiment découvert en Eric Killmonger, au cours de son combat épique face à l’immense Chadwick Boseman dans « Black Panther » ( Voir sur Gonzomusic  https://gonzomusic.fr/?s=Black+Panther+ ), à 34 ans Michael B. Jordan devient le premier héros noir d’un blockbuster d’espionnage US avec « Without Remorse  (Aucun remord) » et même si le film d’action ultra testostéroné n’est certes pas un chef-d’œuvre du grand écran, en ouvrant enfin la porte à la diversité, il marque néanmoins un progrès considérable, en parfait écho avec le palmarès des derniers Oscars, les plus multiraciaux de l’histoire du 7éme art. Car non seulement le héros principal est noir, mais également la ravissante Jodie Turner-Smith dans le rôle de la lieutenant-commander Karen Greer, nièce du fameux Amiral Greer, le boss habituel de Jack Ryan dans tous les films de la franchise des romans de Tom Clancy. Pourtant , dans ces livres John Kelly/ John Clark est un Irlandaise costaud et surentrainée qui assure tous les coups fourrés pour le compte de la CIA pour sauver la mise de Jack Ryan. Depuis quelques années, il est aussi son propre héros dans la série des Rainbow Six, à la fois romans et jeux vidéos d’action. Au cinéma, et plus récemment à la télé, le personnage de Jack Ryan, aura connu de multiples interprétations avant la version de la série d’Amazon avec John Krasinski. ( voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/jack-ryan.html et également  https://gonzomusic.fr/jack-ryan-s02.html ).

without-remorseQuant au personnage de Clark, il est déjà apparu à l’écran dans deux films, « Clear and Present Danger » et « The Sum of All Fears », interprétés respectivement par Willem Dafoe et Liev Schreiber. Mais cette nouvelle version semble très librement s’affranchir de son créateur Tom Clancy, avec un scénario ultra simpliste axé uniquement sur l’action. Dans ce « Without Remorse », réalisé par l’italien Stefano Sollima, John Kelly est un soldat d’élite d’une force spéciale secrète, allouée par le Pentagone à la CIA, avec Jamie Bell dans le role du contact de l’Agence, pour accomplir certaines missions secrètes, à l’instar de cette opération à Mossoul, en Syrie, pour libérer un otage américain. Or ce dernier n’était pas détenu par les Syriens, comme le stipulait le brief de la CIA, mais par des forces russes appartenant aux FSB, les services secrets. Mais en libérant l’otage, notre commando zigouille pas mal de russkofs. Et ces derniers vont forcément vouloir se venger. De retour chez lui, Kelly a pourtant décidé de quitter l’armée pour prendre soin de sa femme enceinte. Mais quelqu’un commence à éliminer un à un les membres de son équipe et Kelly subit aussi une attaque au cours de laquelle sa femme est assassinée, avec l’enfant qu’elle portait, alors Kelly va vouloir se lancer à la poursuite des tueurs. La piste va le mener en Russie. Bon on ne va pas se leurrer, même pour un fan de Clancy comme moi, le scénar est désespérément un peu trop simpliste. Cependant rien que pour le charismatique Michael B. Jordan ce « Without Remorse » mérite d’être visionné… avec l’espoir tout de même que le prochain épisode ait juste un tout petit peu plus de substance 🤪

 

Diffusé sur Amazon Prime depuis le 30 avril 2021

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.