JACK RYAN S02

Jack RyanAprès le Moyen-Orient, poudrière débordante de terroristes, pour sa S02 JACK RYAN nous entraine au Venezuela où un régime corrompu est parvenu à se procurer des armes de destruction massive, que notre agent secret analyste de la CIA favori va parvenir à localiser à force de déduction et forcément il va chercher à les détruire pour préserver la paix sur le continent américain. Action, séduction et déduction constituent les trois mamelles de JACK RYAN.

Jack RyanEt tout démarre sur un petit résumé de la première saison. Jack est un docteur…en économie.  « Nous luttons contre une organisation internationale avec des cellules en France, au Yémen, en Syrie ». Et on revoit le super-méchant de la S01 (Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/jack-ryan.html ) Suleiman menace majeure éliminée par Jack. Mais son boss James Greer est muté à la station de la CIA de Moscou.  Superbe générique graphique sophistiqué et cool. John Krazinski rides again ! Quelque part en mer de chine un pêcheur et son fils voient une fusée décoller sous leurs yeux. Gasp ! 24 heures plus tard, à Moscou, Russie on reconnait une silhouette familière sur les rives de la Moskova ?…Il s’agit de James Greer qu’on avait quitté à la fin de la S01 en partance pour Moscou où il avait été nommé sous-chef de station de la CIA. Suivi par un couple, il parvient à échapper à leur surveillance et se rend dans un hôtel où il retrouve Mikhail, un contact général russe. Il l’interroge sur la mise en orbite d’un satellite au-dessus du Venezuela. Mais Greer a un malaise et perd connaissance dans une rue de Moscou.  Pendant ce temps, à Langley siège de la CIA, l’ami Jack Ryan donne un cours de géopolitique aux apprentis barbouzes. Et bien entendu, il y est question du…Venezuela.

 

 

 

Jack RyanComme dans la S01, Ryan a une de ses fameuses prémonitions et en suivant l’Almeta, un porte-container, il va remonter la piste d’une possible livraison d’armes balistiques délivrées en sous-main par les Russes aux Vénézuéliens. Certes, le président ne s’y appelle pas Maduro, mais suivez mon regard : après le Moyen-Orient et ses terroristes sans vouloir vous spoiler, on peut parier que Jack Ryan va se tourner vers l’Amérique du Sud pour y combattre des putains de barbudos aussi retors que maléfiques. Accompagné de son mentor le Sénateur Jimmy Moreno, Ryan va débarquer à Caracas…où ça passe ou ça casse (oui, elle est facile, mais oh combien tentante) pour poser une question précise au régime sur cette livraison d’armes qui inquiète Washington. Gloria Bonalde y est l’opposante au President Reyes et chaque jour voit des manifestations de ses supporters. La crise économique crée d’immenses files d’attente dans la rue. Ils sont reçus au Palais Présidentiel par le général Ubarri. Pendant ce temps, à Moscou Greer continue son enquête, il retrouve son contact. ..et décide de quitter Moscou pour…le Venezuela, si señor ! Et si le début de ce premier épisode parait quelque peu lent, sans vous dévoiler l’intrigue, tout va s’accélérer et de la manière la plus violente. John Krazinski se révèle toujours aussi efficace dans son rôle-titre d’agent secret cool et intello. Décidément, après TREADSTONE (Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/treadstone.html ) côté séries d’espionnage, on peut dire qu’en cette fin d’année nous sommes particulièrement gâtés. Comme à l’accoutumée je n’ai pas visionné les huit épisodes, mais mon pari c’est que JACK RYAN S02 ne devrait pas décevoir tous les aficionados des romans de Tom Clancy.

Diffusée sur Amazon Prime depuis le 31 octobre 2019

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.