JACK RYAN

Partager

 

 Jack Ryan

Après Superman jeune, Indiana Jones jeune, Han Solo jeune, voici Jack Ryan, le héros de Tom Clancy et de sa trilogie au ciné avec Harrison Ford, voici le jeune Jack Ryan dans JACK RYAN. Interprété par l’acteur-réalisateur surdoué du film SF « Sans un bruit » (« A Quiet Place ») John Krasinski dans le role titre, cette nouvelle série d’espionnage nous raconte comment Jack Ryan a abandonné son bureau d’analyste de la CIA pour s’engager sur le terrain et combattre le terrorisme en face to face. Sans overdose de testostérone et d’action, mais sans jamais s’endormir sur ses lauriers JACK RYAN nous fait un peu songer à HOMELAND et à FAUDA.

 

Jack RyanJack Ryan, jeune analyste à la CIA rencontre James Greer (Wendell Pierce), son nouveau boss, personnage central des aventures du fameux agent de la CIA. De son bureau, Ryan surveille le Yemen comme le lait sur le feu, à la Division Terreur, Finance et Armes (TFAD) de l’Agence. Or, via des transactions louches, il serait parvenu à identifier un dangereux terroriste, Mousa Bin Souleiman (Ali Souliman), spécialisé dans le blanchiment d’argent destiné à financer des attaques islamistes en Occident. Chez lui, l’ancien Marine dort très mal. Il souffre d’insomnies et de cauchemars dus au stress post-traumatique. De surcroit, son dos est strié de multiples cicatrices, souvenirs de sa dernière mission, où il est le seul survivant de sa section, après une embuscade terroriste. D’où son désir de se cantonner à un travail de bureau. Mais les évènements vont en décider autrement. Après avoir identifié Souleiman, James Greer l’embarque dans un jet privé à destination du Yémen, car l’antenne locale de la CIA est parvenue à l’arrêter. Ryan et Greer doivent l’interroger dans une base secrète de la Company. Mais les islamistes en ont décidé autrement. Durant l’interrogatoire, ils lancent une attaque-surprise pour le libérer. JACK RYAN va devoir se battre à nouveau pour défendre sa peau et tenter d’empêcher cette évasion …hélas sans succès. Flegmatique et cool, JACK RYAN, à l’instar de son auguste modèle Harrison Ford, ne pratique pas la baston à outrance, ce qui ne l’empêche pas de se défendre si on le cherche. Côté romance, on assiste à la rencontre de notre célib’ endurci avec celle qui deviendra la femme de sa vie, le docteur Cathy Mueller (Abbie Cornish), experte  en maladies infectieuses qui exercera tout au long de ses aventures au John Hopkins Hospital de Baltimore. Diffusée aux USA dans son intégralité le 31 aout dernier sur la chaine Amazon Prime cette bordée de 8 épisodes sera suivie d’une seconde saison déjà confirmée depuis avril dernier. Elle devrait entrainer JACK RYAN dans une dictature d’Amérique du Sud. Tournés  entre le Maroc, la Virginie, le Maryland et le Québec, ces huit premiers épisodes du young JACK RYAN ne constituent donc qu’une joyeuse mise en bouche de ses tribulations contre les bad boys de tous poils.

 

 

Diffusée depuis le 31 aout dernier sur la chaine Amazon Prime

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.