WHAT WE DO IN THE SHADOWS

what-we-do-in-the-shadowsQui l’aurait cru, Staten Island recèle en fait un nid de vampires. Les suceurs de sang Nador, Lazlo, Nadja et Colin occupent en colocation façon « L’auberge espagnole », une vaste et antique demeure tenue par Guillermo, le majordome d’origine portoricaine qui rêve nuit après nuit que ses maitres le transforment enfin en vampire. Dérivé du film néo-zélandais homonyme de 2014, pas si loin de la FAMILLE ADAMS, WHAT WE DO IN THE SHADOWS est une source jaillissante d’humour, forcément sanglante, qui mérite qu’on s’y abreuve.

what-we-do-in-the-shadowsLa nuit tombe sur Staten Island. Guillermo se confie à la caméra: majordome de vampire est un job particulièrement dangereux. Après tout, ce sont des vampires tout de même. « Être un majordome de vampire, c’est un peu aussi de l’esclavage », dit-il, en se démenant pour débloquer le cercueil de son « maitre ». « Demain je célèbre mes dix ans à son service, je crois qu’il va me faire un super cadeau : faire de moi un vampire ». Il parvient enfin à ouvrir le cercueil de Nandor. Puis Lazlo et Nadja les rejoignent dans le salon. Face camera, comme dans les télé-réalités ou Frank Underwood dans HOUSE OF CARDS, Nandor se livre cash : « j’étais un soldat de l’Empire ottoman, ce qui signifie que j’ai participé à de très nombreux massacres. On me surnommait Nandor l’implacable. »

what-we-do-in-the-shadowsNos vampires reçoivent une lettre annonçant la venue du Baron Afanas pour demain. Ce dernier est déterminé à ce que les vampires dirigent le monde. Il a vécu une aventure torride avec Nadja…et également avec Lazlo. Il lui faut impérativement du sang de vierge pour fêter son arrivée. Un autre vampire Colin Robinson, un vampire  dit énergétique, vit également dans la maison. Les vampires énergétiques se nourrissent de l’énergie des humaines… en leur parlant sans cesse soit pour qu’ils s’ennuient soit pour qu’ils s’énervent. Son terrain de chasse favori…le bureau où il travaille ! Il supporte aisément la lumière du soleil, contrairement aux vampires traditionnels. Retour camera pour Guillermo, qui détaille son labeur quotidien : s’assurer que les rayons du soleil ne percent pas la pénombre de la maison, se débarrasser des cadavres une fois vidés de leur sang. Il est bien entendu fan de « Entretien avec un vampire » où joue son rôle-modèle, Antonio Banderas, le premier vampire latin. Quant à Nadja, elle est secrètement amoureuse d’un humain décapité réincarné Gregor….qui s’appelle en fait Jeff. Pendant ce temps, à la maison, on attend les vierges, un gars et une fille, destinés à satisfaire le Baron, dés son arrivée. Bref, nous n’avons pas fini de rigoler…tout en claquant des dents de terreur ! Diffusée de mars à mai sur la chaine FX, cette première saison de WHAT WE DO IN THE SHADOWS a été intégralement tournée à Toronto, au Canada. 80% de satisfecit lui ont été accordés par Metacritic, ce qui constitue un score particulièrement honorable pour cette série bien à part, aussi farfelue que déjantée. FX a d’ores et déjà signé des deux mains pour une seconde saison qui devrait être à l’antenne début 2020.

 

Diffusée sur la chaine FX depuis mars 2019

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.