Un Marley se recueille au Kotel !

Partager

damian-marley

Sûr qu’avec ses dreadlocks, Damian « Jr Gong » Marley n’est pas passé inaperçu hier après midi devant le mur des lamentations. Le fils de Bob Marley a choisi de se rendre à Jérusalem juste avant son concert de la soirée, dans la banlieue de Tel Aviv.

damian marley pix by Roman Goldsheyn

damian marley pix by Roman Goldsheyn

Ce fameux 3 juillet 80 lorsque j’accompagnais Bob, Rita, les I-Three et les Wailers à ce qui devait devenir le « concert historique du Bourget », parmi les sujets abordés dans ce bus, nous avions largement évoqué le judaïsme et les rastas, « 13éme tribu  d’Israël». A l’époque, je portais une étoile de David autour de cou que j’avais offerte à Rita. Trente cinq années plus tard, la visite de Damian Marley en Israël est loin d’être une surprise. En concert hier soir dans le tout nouvel amphithéâtre le Live Park de Rishon Lezion, le benjamin du légendaire rasta- il n’avait que deux ans lorsque son père est décédé en 1981- et de l’ex-miss Monde 1976 Cindy Breakspeare, a tenu à visiter Jérusalem avant de se recueillir face au Kotel où selon la tradition il a glissé son petits message dans un des nombreux interstices du dernier vestige du Temple. Avant lui, ses demi-frères Ziggy, Rohan et Ky-Mani (le fils de la championne de ping pong jamaïcaine Anita Belnavis) s’étaient déjà produits en Israël grâce au promoteur local Shuki Weiss qui a toujours entretenu des rapports privilégiés avec la famille Marley. Il est vrai qu’entre les titres « Iron Lion Zion » et « Zion Train » ainsi que l’album « Exodus » on peut dire que le cœur de Bob a toujours battu pour Sion !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *