Un Durst peut en cacher un autre !

Partager

Fred Durst

Fred Durst, le leader de Limp Bizkit dont on était sans nouvelles depuis des lustres refait parler de lui…mais à la rubrique criminelle prouvant que décidément, il y a toujours plus qu’un âne qui s’appelle Martin.

 Robert DurstFred Durst a posté sur Instagram un photo de lui-même arborant ce sweat à capuche sur lequel est inscrit, à la manière de #notinmyname …Not Robert. Le chanteur de Limp Bizkit voulait ainsi vigoureusement se démarquer de son quasi homonyme Robert Durst, suspecté d’avoir commis trois meurtres particulièrement horribles, dont celui de sa femme. Toute cette confusion avait une source , celle d’une dépêche de l’Associated Press qui expliquait que le tueur présumé , sujet de la série documentaire diffusée sur HBO était chanteur de rock. La queue entre les jambes, l’agence de presse a rapidement publié un démenti, soulignant que « Robert Durst n’était pas membre d’un groupe de rock mais héritier d’un magnat de l’immobilier contrairement à Fred Durst qui lui était le frontman de Limp Bizkit. Ce dernier, pour définitivement mettre les points sur les « i » et éviter toute fâcheuse confusion, a donc publié cet autoportrait qui montre clairement qu’il n’est pas Robert.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *