Étiqueté : Rock

Chucky Chuck 0

Planant le canon à vapeur de beuh sur scène

Mais non mais trop bien et forcément only in America, plus fort que la bite des Stones qui éjaculait ses myriades de confettis, voici le canon à vapeur de weed sur scène qui défonce le public dans la fosse et ailleurs. Vous en rêviez ? Le rapper inconnu mais qui désormais gagne à être connu Chucky Chuck l’a fait pour vous durant un Festival dans la bonne ville d’Adelanto en Californie où...

Depeche Mode 0

Deux minutes et 28 secondes de bonheur from Depeche Mode

Dans la grisaille éthérée de ce lundi, perce un rayon de soleil, un arc en ciel après l’orage, une carte-postale d’amour et elle est signée Depeche Mode. Quelques mois après la tragique disparition de Fletch, oncle Martin et Dave annoncent qu’ils repartent à notre rencontre en concert – et en album- avec un Memento Mori Tour 2023 teasé par un petit film émotionnel où l’on découvre dans les coulisses de l’enregistrement...

Todd Rundgren 0

SOLO STUDIOS HEROES Épisode 2

Voici 41 ans dans BEST, GBD cartographiait une nouvelle galaxie générée par la magie des synthés, celle des égonautes, ces explorateurs du rock qui enregistraient tout seul chez eux toute leur musique. Portés par leur imagination sans bornes et la révolution technologique émergeaient d’hallucinants solo studio heroes, à qui je tendais alors mon micro.  Certains déjà très célèbres à l’instar de Todd Rundgren ou l’ex Aphrodite’s Child  Vangelis O. Papathanassiou ....

Neil Young 0

POUR TOUT LE ROCK DE NEIL YOUNG

Plus qu’une énième biographie du Loner, le journaliste Alain Gardinier lui consacre un livre de fan version « Lotta Love », intégralement voué à sa passion de Neil Young depuis plus de 70 piges. Avec le bien nommé « Neil Young Sept décennies au sommet du rock » aux Éditions GM, l’éternel rebelle capable de publier trois albums par an n’aura bientôt plus aucun secret pour vous. Ou presque. Par Daniel ABECASSIS  ...

Joni Mitchell 0

JONI MITCHELL « The Asylum Albums 1972-1975 »

On l’évoquait pas plus tard qu’hier dans la fantastique interview de Graham Nash ( Voir sur GonzomusicGRAHAM NASH OU LES INCROYABLES CONFESSIONS DE WILLY Épisode 1 ), Joni Mitchell, après les années Reprise son premier label de 1968 à 1971, Rhino continue à exhumer les trésors de la Lady de Laurel Canyon avec cet épatant coffret 4CD intitulé  « The Asylum Albums 1972-1975 » dûment analysé par l’expertise de notre JC Mary national....

Graham Nash 0

GRAHAM NASH OU LES INCROYABLES CONFESSIONS DE WILLY Épisode 1

C’était au tout début de l’été, lorsque dans la foulée de la sortie de son incroyable « Live » où il reprenait l’intégrale de ses deux premiers LP de 71 et 73, j’avais tendu mon micro à Graham Nash pour une des plus extraordinaires interviews de ma longue carrière. À la veille de la publication du nouvel album de son frère d’armes, l’ex-Hollies Allan Clarke, où il signe et chante presque...

Marcus Mumford 0

MARCUS MUMFORD « Self Titled »

Trois années après le fulgurant quatrième album de Mumford and Sons, el  lider maximo du groupe de Londres, Marcus Mumford tente l’envolée en solo avec l’introspectif-et-néanmoins-si-addictif, le bien nommé « Self-Titled ». Le boss de Mumford and Sons exhibe ses traumas d’enfance comme autant de cicatrices et cette confession intimiste ne peut guère laisser indifférents tous ceux qui suivent ce folk band 2.0 considérant qu’il est sans doute ce qui nous...

Stevie Wonder et Paul McCartney 0

SOLO STUDIOS HEROES Épisode 1

Voici 41 ans dans BEST, GBD cartographiait une nouvelle galaxie générée par la magie des synthés, celle des égonautes, ces explorateurs du rock qui enregistraient tout seul chez eux toute leur musique. Portés par leur imagination sans bornes et la révolution technologique émergeaient d’hallucinants solo studio heroes, à qui je tendais alors mon micro.  Certains déjà très célèbres à l’instar de Stevie Wonder, Paul McCartney et de Stevie Winwood. D’autres ne...

James Taylor 1

JAMES TAYLOR MISTER COOL À L’OLYMPIA

46 ans… c’est juste assez dingue pour y croire et pourtant… cela faisait 46 ans que je n’avais pas vu James Taylor sur scène, un laps de temps juste hallucinant pour un des héros de mon adolescence. Et franchement ce quasi-demi-siècle d’attente n’aura pas été vain.  Hier soir James Vernon Taylor était éblouissant, faisant couler toute la délicatesse de son folk-blues-soul comme une rivière émotionnelle qui a submergé l’Olympia. Deux heures...

Muse 0

MUSE « Will Of the People »

Muse revient avec toute sa grandiloquence pour le 9éme épisode de ses épiques aventures en 23 années d’exercice rock, la formation de l’ami Bellamy n’a pas lésiné sur les guitares body-buildées et les envolées lyriques de ses vocaux incantatoires. Cette fois cependant, le rock à grand spectacle de « Will Of the People » s’inscrit effrontément à la fois dans le sillon de Queen, revendiquant ouvertement l’héritage baroque du gang de...