Stephan Eicher, Neil Young, Keren Ann, Bono, Jean Louis Aubert ou Jack White vous accueillent en concert privé à la maison

Margot Cotten

Margot Cotten

Via Facebook, Instagram, Twitter, YouTube ou directement sur leur site web, en attendant la « libération », de très nombreux artistes se mobilisent de la manière la plus cool pour nous divertir, nous accompagner et oublier ce putain de virus si viral en restant sagement à la maison. C’est ainsi que Stephan Eicher, Neil Young, Keren Ann, Bono, Jean Louis Aubert, Jack White ou encore Margot Cotten, nous dispensent, le plus souvent avec force dose d’humour, de joyeuses sessions live, comme autant de ballons d’oxygène dans un monde confiné. Rock on, boys & girls….

Stephan Eicher the kitchen man

Stephan Eicher the kitchen man

C’est sur sa page Facebook que Stephan Eicher nous donne rendez-vous chaque soir à 18 h dans sa cuisine de Camargue pour une performance débordant d’humour et de gastronomie. Bien entendu, ses hits sont souvent revisités comme « Pas d’ami comme toi » ou « Combien de temps »…mais pas seulement, hier notre suisse favori nous a fait partager sa dernière composition inachevée sur début  de texte de son complice Philippe Djian. Le plus incroyable dans ce webcast intimiste c’est que Stephan revient à ses premiers amours, au milieu des 80’s lorsqu’il se produisait tout seul sur scène avec ses machines. Trop trop cool…

https://www.facebook.com/stephaneicher/

 

Neil YoungAvec son fameux site web  d’archives, Neil Young de son côté nous convie chez lui au coin du feu ( Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/bientot-neil-young-live-a-la-maison-sur-son-site-web.html ). Baptisées « The Fireside sessions », pour cause de confinement, c’est dhlovelife ( Daryl Hannah) elle-même qui tient la caméra et, posé devant sa cheminée, notre Loner nous régale de ses joyaux tels que « Vampire Blues », « Sugar Mountain », «  Tll Me Why » ou encore « Little Wing ». « Parce que nous sommes tous à la maison et que nous ne nous aventurons pas dehors, nous allons faire  des sets live de ma cheminée avec ma charmante épouse en train de filmer.  Ce sera une production maison, quelques chansons, un peu de temps passé ensemble… »

https://neilyoungarchives.com/movie-night

 

Keren AnnDe même, Keren Ann nous invite désormais quotidiennement à 22h, en direct de son living ( parisien ?)  sur son compte Twitter pour les plus cool des sessions acoustiques : “À ce soir ( et tous les soirs) à 22h » écrit-elle pour accompagner ses chansons si cool et si émotionnelles, en français ou en anglais, comme autant d’airs de liberté pour nos têtes.  Et dans ces temps incertains, comme il est bon de s’évader dans la poésie si émotionnelle de notre Leonard Cohen au féminin.

https://twitter.com/KerenAnnMusic

 

Quant à Jean Louis Aubert, c’est plié de rire dans son salon qu’il nous reçoit. Bavard face au micro et à la caméra, c’est part pour un concert solo acoustique cool…même si quelque peu …jivaro, Jean Louis se coupant systématiquement la tête pour privilégier sa guitare, mais c’est justement ce côté « à l’arrache » qui est sympathique. Super version blues du bon vieux « Hygiaphone », entre autres, Jean Louis alterne son propre catalogue avec les hits de Téléphone et alterne entre gratte acoustique et piano durant près de 90 minutes, belle performance !

https://twitter.com/Aubertofficiel

 

BonoPour sa part, l’ami Bono ne pouvait pas rester silencieux face à la crise sanitaire et c’est sur l’Instagram de U2 qu’il poste cet inédit interprété seul devant son piano et filmé avec son téléphone portable. « C’est juste un petite carte postale de Dublin. Pour les Italiens qui me l’ont inspirée… pour les Irlandais… pour TOUTE personne qui, en ce jour de la Saint-Patrick, est dans une situation difficile et qui chante encore », peut-on lire sous la vidéo. « Pour les médecins, les infirmières, les soignants en première ligne, c’est à vous que nous chantons. » La ballade au piano reprend les paroles : « Et je ne peux pas atteindre, mais je peux pleuvoir. Tu ne peux pas toucher, mais tu peux chanter. Sur les toits. » « Chantez au téléphone », dit-il aussi. « Chantez et promettez-moi de ne pas vous arrêter, chantez que vous n’êtes jamais seul. »

 

https://www.instagram.com/tv/B92YsciHcUu/

 

 

Chez Third-Man Records à Nashville, le label perso du sémillant Jack  White, on organise chaque soir une session live de leurs studios, avec divers artistes du label, baptisée Third Man Public Access. « « Third Man Records a toujours cru que de grandes choses peuvent sortir de la contrainte », a déclaré le label. « Les artistes sont cependant privés de leur public. Laissez-nous compatir avec vous, vous remonter le moral et nourrir votre âme avec la magie que seuls la musique, la poésie, les spectacles de marionnettes et une sorte de connexion humaine peuvent apporter en direct ». Le label a donné le coup d’envoi de Third Man Public Access avec Luke Schneider, un guitariste de pedal steel de Nashville qui sortira son premier album solo, « Altar of Harmony », le 15 mai. « J’espère sincèrement que cette musique pourra apporter aux gens un peu de calme et d’inspiration pendant cette période difficile », a déclaré le musicien.

 

The War On DrugsAdam Granduciel, le leader de The War On Drugs, le fameux groupe de Philadelphie malgré un début à l’arrache où l’on entend « The Day John Kenedy Died » de Lou Reed qui passe sur les enceintes du studio a posté diverses compos inédites du groupe sur son Instagram qu’on découvre avec lui en studio ou qu’il interprète sur sa guitare acoustique et c’est juste bouleversant. Adam nous donne désormais rendez-vous chaque semaine sur son réseau social. « Cette semaine, nous allons descendre et vivre pour la saison 1 de l’épisode 1 de #QuaranTones », a légendé Granduciel sur son compte durant le premier épisode. « Écoutons de nouvelles chansons presque terminées, des expériences, de vieux multipistes, ou peut-être que nous écouterons simplement « Automatic for the People » tous ensemble. » Les nouvelles chansons sont intitulées « Victim », « I Don’t Wanna Wait » et « Harmonious Dream en plus d’une performance acoustique de « In Reverse ». On peut retrouver cette cool performance sur YouTube…

Enfin, il faut aussi signaler la belle initiative de Margot Cotten,  notre french « cow-girl in the sand » vêtu de ses éternelles chemises de bucheron qui reprend avec beaucoup d’humour chaque jour sur sa chaine YouTube un classique du rock légèrement détourné, « Venus » de Shocking Blue devenant « Virus » ou le « Stuck Inside of Mobile with the Memphis Blues Again » du Zim’ qui devient « Stuck Inside of Paris with the Corona Blues Again ». Hier ,elle nous a régalés d’un « Social Disease «  d’Elton si approprié dans cette période troublée. Avec Margot c’est toujours la classe coté classic rock, la preuve quand ce n’est pas la fin du monde 🤪 ( humour !) elle nous invite chaque semaine à son Cotten Club virtuel où elle interprète sous la bannière « With or Without A Little Help From My Friends »  des standards du rock, de la country et du coup du country rock.Margot Cotten

 

https://www.youtube.com/user/margotcotten

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.