Sally Grossman égérie de la pochette du Dylan « Bringing It All Back Home » décède à 81 ans

Sally Groosman Bob Dylan

Sally Grossman et  Bob Dylan

Sally Grossman était l’épouse d’Albert Grossman, le manager historique de Bob Dylan et la femme mystérieuse figurant sur la pochette d’un des LP les plus emblématiques du Zim’. Elle s’est éteinte à l’âge de 81 ans, chez elle à Woodstock. Après la mort de son mari, en 1986, Sally aura continué à superviser le légendaire studio et son label Bearsville associé tout proche de sa résidence.

Sally Groosman Bob DylanAu début de l’année 1965, le photographe Daniel Kramer et Bob Dylan se rendent chez Albert et Sally Grossman à Woodstock, New York. L’objectif est de réaliser une séance de photos pour le prochain album de Bob Dylan, « Bringing It All Back Home ». La suite nous la connaissons : une pochette emblématique d’un jeune et fougueux Dylan tenant un chaton gris, l’amoncellement de pochettes de 33 tours et  la couverture de Time, l’immense cheminée baroque, et au centre du jeu, cette femme séduisante, toute de rouge vêtue, allongée sur le canapé- en fait un cadeau de mariage-, fumant nonchalamment sa cigarette. Et surtout gravés au fond du sillon du vinyle les immenses « Subterranean Homesick Blues » et « Maggie’s Farm » sur sa face électrique et -excusez du peu- sur l’autre face acoustique « Mr tambourine Man », « It’s Allright Ma ( I’m Only Bleeding » et « It’s All Over Now, Baby Blue ». La mystérieuse femme en rouge n’était autre que Sally Grossman, l’épouse d’Albert Grossman, qui était alors le manager de Dylan. Dés 1963, Albert et Sally avaient fait l’acquisition de cette demeure à Woodstock et très vite, the Band, déjà managés par Grossman, les ont rejoints dans la maison baptisée Big Pink, qui a également percuté la légende du rock avec leur tout premier LP « Music from Big Pink ». Woodstock devient alors le centre de la contre-culture  ( Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/welcome-to-woodstock.html ).

Sally Groosman Bob Dylan

Sally Grossman Bob Dylan

Les Grossman auront tous deux un impact essentiel sur la carrière de Dylan et sur sa vie privée puisque le Zim’ aurait rencontré sa première femme chez eux. Albert aura également managé Janis Joplin, The Band, mais aussi Peter, Paul & Mary ou Gordon Lightfoot. Hélas, en 1986 durant un vol qui le ramenait d’Europe, Albert Grossman est victime d’une crise cardiaque.Après le décès de son mari, Sally Grossman a ensuite supervisé le légendaire studio Bearsville et le fameux label associé, Bearsville Records au fameux logo nounours, tout proche de Woodstock.Bearsville records

Elle s’est éteinte à l’âge de 81 ans. La nièce de Sally Grossman, Anna Buehler, a confirmé à Rolling Stone qu’elle est morte dans son sommeil, chez elle à Woodstock, New York, le 10 mars dernier. De nombreux hommages à Sally Grossman ont été rendus, notamment de la part de l’auteur Neil Gaiman, qui a écrit : « Je suis triste d’apprendre que Sally Grossman est décédée. Elle était drôle, salée, parfois grincheuse (mais je pense qu’elle m’aimait bien), une femme d’affaires intelligente et une source d’histoires. Plus de déjeuners au Little Bear. Le canapé (son cadeau de mariage de Mary Travers) est désormais vide. »Sally Groosman

 

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.