PINK FLOYD PAR DOMINIQUE DUPUIS

Par Jean-Christophe MARY  Mais d’où vient le nom Pink Floyd (Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/?s=Pink+Floyd+) ? Que s’est-il passé en 1985 quand Roger Waters quitte le groupe ? Ces questions entendues depuis plus de quarante ans trouvent ici leurs réponses.  L’auteur Dominique Dupuis livre ici une mine d’informations sur la réalisation des albums studios, albums live, rééditions avec bonus, coffrets inédits. Au fil des pochettes, il évoque les triomphes mais aussi les désastres de cette longue et extraordinaire aventure humaine. Comme il le raconte dès 1965 Pink Floyd est l’un des groupes de rock progressif les plus créatifs du swinging Londres des 60’s. Ce groupe d'étudiants en architecture se produit alors dans des salles paroissiales sous des noms farfelus tels Sigma 6, The Abdabs Specctrums Five, Meggadaeths ou The Tea Set. Le quatuor adopte définitivement le nom de Pink Floyd sur une idée du guitariste Syd Barrett qui associe les prénoms de deux bluesmen américains : Pink Anderson et Floyd Council. Le quatuor s’illustre sur la scène underground psychédélique londonienne avant d’exploser avec les succès mondiaux de ces quatre albums cultes « The Dark Side of the Moon (1973), « Wish You Were Here (1975), Animals (1977) et « The Wall » (1979) en vendant plus de 220 millions d’albums sur tous les continents. Après le départ de Syd Barrett en 1969, le larguage du groupe par Roger Waters en 1985 et la disparition de Richard Wright en 2008, les nombreuses évolutions survenues dans la composition et la ligne musicale du groupe planant n’ont jamais empêché l’esprit de Pink Floyd de rester intact. Il est remarquable que cette entité musicale ait survécu aux départs de deux membres fondateur Syd Barrett en 1969 puis Roger Waters en 1985. Imaginez les Rolling Stones sans Brian Jones et Charlie Watts. Mais au fil du temps, porté par tout le génie de David Gilmour Pink Floyd s’en est retrouvé plus fort plus grand et continu aujourd’hui encore de faire d’écouler ses albums par millions. Un ouvrage très précis qui reprend année après année tous les événements qui ont marqué la vie du mythe Pink Floyd. Ce nouvel éclairage devrait ravir les collectionneurs et les puristes.Après les Beatles et les Stones, Pink Floyd est certainement le groupe le plus important de l’histoire du rock. Dans ce bel ouvrage à grand format, l’auteur documente extensivement l’œuvre du groupe ainsi que les ( multiples) albums solos de Syd Barrett, Roger Waters, David Gilmour, Richard Wright et Nick Mason. Jean-Christophe Mary a pris un trip de LSD pour mieux prendre son sujet à bras le corps !

Pink FloydPar Jean-Christophe MARY

 

Mais d’où vient le nom Pink Floyd (Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/?s=Pink+Floyd+) ? Que s’est-il passé en 1985 quand Roger Waters quitte le groupe ? Ces questions entendues depuis plus de quarante ans trouvent ici leurs réponses.  L’auteur Dominique Dupuis livre ici une mine d’informations sur la réalisation des albums studios, albums live, rééditions avec bonus, coffrets inédits. Au fil des pochettes, il évoque les triomphes mais aussi les désastres de cette longue et extraordinaire aventure humaine. Comme il le raconte dès 1965 Pink Floyd est l’un des groupes de rock progressif les plus créatifs du swinging Londres des 60’s. Ce groupe d’étudiants en architecture se produit alors dans des salles paroissiales sous des noms farfelus tels Sigma 6, The Abdabs Specctrums Five, Meggadaeths ou The Tea Set. Le quatuor adopte définitivement le nom de Pink Floyd sur une idée du guitariste Syd Barrett qui associe les prénoms de deux bluesmen américains : Pink Anderson et Floyd Council. Le quatuor s’illustre sur la scène underground psychédélique londonienne avant d’exploser avec les succès mondiaux de ces quatre albums cultes « The Dark Side of the Moon (1973), « Wish You Were Here (1975), Animals (1977) et « The Wall » (1979) en vendant plus de 220 millions d’albums sur tous les continents.

Pink FloydAprès le départ de Syd Barrett en 1969, le larguage du groupe par Roger Waters en 1985 et la disparition de Richard Wright en 2008, les nombreuses évolutions survenues dans la composition et la ligne musicale du groupe planant n’ont jamais empêché l’esprit de Pink Floyd de rester intact. Il est remarquable que cette entité musicale ait survécu aux départs de deux membres fondateur Syd Barrett en 1969 puis Roger Waters en 1985. Imaginez les Rolling Stones sans Brian Jones et Charlie Watts. Mais au fil du temps, porté par tout le génie de David Gilmour Pink Floyd s’en est retrouvé plus fort plus grand et continu aujourd’hui encore de faire d’écouler ses albums par millions. Un ouvrage très précis qui reprend année après année tous les événements qui ont marqué la vie du mythe Pink Floyd. Ce nouvel éclairage devrait ravir les collectionneurs et les puristes.

PINK FLOYD par Dominique Dupuis

Editions du Layeur

 

 

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Stefanik dit :

    La seule différence, avec les Beatles et les Stones, c’est que les Floyd, ont été à l’origine d’un nouveau concept musical, une recherche sur le son, qui a pu déboucher sur les musiques électroniques, mais aussi des textes à connotation « philosophiques » et sociale décrivant souvent les problèmes de l’humanité. Une mise en « sons » des principaux sujets métaphysiques des hommes. Dimension plus  » siderale » de la création musicale.

  2. COCO dit :

    Hello !
    Très bonne analyse du phénomène Pink Floyd , StefaniK .
    100% d’accord avec toi !
    Les Stones , les Beatles et les Floyd ne jouent vraiment pas du tout dans les mêmes cours d’écoles donc ça serait vraiment suicidaire de tenter des comparaisons bidons …
    Je suis un master fanatique des 3 bands et je ne les ai jamais mis en compétition .
    C’est 3 big band et pis c’est TOUT !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.