Pour Bono les Beatles étaient Irlandais

Partager

 

The Edge Yoko Bono

C’est à une cérémonie organisée par Amnesty International pour célébrer l’immigration en général et le 40e anniversaire de l’obtention de sa « Green card » (carte de séjour US) par John Lennon que le chanteur de U2 a déclaré : « John Lennon et son groupe n’étaient pas que des immigrés, ils étaient des immigrés irlandais comme moi. »

Arrivée des Beatles aux USAC’était en juillet 1976 et à des années lumières, après avoir été trop longtemps espionné, observé et suspecté par le FBI, John Lennon obtient enfin sa carte verte de résident US dont il ne profitera pas hélas longtemps puisque le détraqué Mike Chapman allait l’assassiner 4 petites années plus tard. Une cérémonie à l’instigation d’Amnesty se tenait au lieu symbolique d’Ellis Island, l’ile point d’entrée des immigrés. Aux côtés de the Edge et de Yoko Ono, Bono a déclaré : « Nous revendiquons le fait que les Beatles étaient non seulement immigrés, mais aussi irlandais comme moi » avant de retracer la vie de John et de son père marin né de parents irlandais. « John n’a pas traversé l’Atlantique dans un cargo ni dans un navire de croisière ni même un sous-marin jaune. Il n’a pas débarqué avec un ticket de 3e classe pour trouver du boulot à Hell’s Kitchen. Mais John était pourtant un immigré tout comme eux. » a-t-il poursuivi avec lyrisme. Yoko de son côté à souligné la passion qu’avait John pour la paix et son combat pour la défendre, un combat qu’il a finalement payé de sa vie un triste jour de décembre aux pieds du Dakota building. Au musée de l’immigration d ‘Ellis Island, une tapisserie trône désormais au milieu des nombreuses reliques de l’Histoire des États-Unis : elle représente Manhattan en yellow submarine dont le phare éclaire la Statue de la Liberté…tout un symbole !

 

tapestry

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *