Mort de Robbie Shakespeare

Sly Dunbar and Robbie ShakespeareLe héros du reggae Robbie Shakespeare vient de s’éteindre à seulement 68 ans à la suite de complications post-opératoires. Je l’avais interviewé en 96 dans son studio d’enregistrement en Jamaïque avec son frère de groove Sly Dunbar. Nous avions alors évoqué leurs collaborations avec Mick Jagger et Grace Jones, mais aussi et surtout Serge Gainsbourg, sans oublier leur poulain d’alors à succès Chaka Demus. Immense tristesse.

Sly Dunbar and Robbie ShakespeareRobbie Shakespeare, bassiste et fameux producteur jamaïcain s’est éteint à l’âge de 68 ans. Avec son complice de toujours, le batteur  Sly Dunbar, ils ont écrit ce qui compte sans doute parmi les plus belles pages de l’histoire du reggae. S’il faut en croire le quotidien Jamaica Gleaner, Robbie Shakespeare avait récemment subi une opération chirurgicale aux reins dans un hôpital de Floride, là où il vivait désormais. Hélas le légendaire bassiste n’a pas survécu à l’intervention.

« Lorsqu’il s’agit de jouer de la basse reggae, personne ne peut contester l’influence de Robbie Shakespeare », a tweeté le premier ministre jamaïcain, Andrew Holness. « On se souviendra de lui pour sa contribution exceptionnelle à l’industrie musicale et à la culture jamaïcaine ».

Sly et Robbie s’étaient rencontrés au milieu des années 70, Shakespeare ayant entamé sa brillante carrière musicale dès son plus jeune âge. Les deux musiciens se sont liés par leurs goûts musicaux éclectiques, mais surtout par leur intérêt pour la production reggae. Ils se sont révélés sur l’album « Right Time » de Mighty Diamonds en 1976. Sly Dunbar and Robbie ShakespearePuis au cours de la décennie suivante, ils sont devenus incontournables, collaborant avec des artistes tels que Peter Tosh, Black Uhuru, Dennis Brown, Jimmy Cliff, Maxi Priest, Joe Cocker, Grace Jones, Madonna, Bob Dylan, Mick Jagger, les Rolling Stones, Sting et même Britney Spears. Ils ont également largement contribué aux mythiques albums de Serge Gainsbourg « Aux armes etc… » et ensuite « Mauvaises nouvelles des étoiles ». De même ils accompagnaient Serge sur la scène du Palace et étaient aussi présents à Strasbourg lorsque Gainsbourg avait affronté les paras hostiles qu’il avait remis au pas clos en interprétant la « Marseillaise ». Puis, dans les années 90 ils produisent  Chaka Demus & Pliers et inventent un nouveau son reggae pop  avec des hits colossaux tels que « Bam Bam » et « Murder She Wrote ». Aux cotés de Sly Dunbar, il a aussi produit, enregistré et publié une foultitude d’albums en duos, sans compter leur fameuse série des Taxi avec à chaque fois un casting de stars.

En 2020, Shakespeare a été placé à la 17e place sur la liste des plus grands bassistes de tous les temps dans Rolling Stone. « J’apprécie le fait que d’autres personnes qui regardent peuvent voir ce que nous faisons pour la musique », a-t-il déclaré à propos de ce classement. « Ça me donne l’impression d’être un bébé ».Sly Dunbar and Robbie Shakespeare

« Je suis sous le choc et dans la tristesse après avoir juste reçu la nouvelle du décès de mon ami et frère, le légendaire bassiste Robbie Shakespeare », a déclaré Olivia « Babsy » Grange, la ministre jamaïcaine du divertissement et de la culture, dans un communiqué. « Robbie et Sly Dunbar, sous le nom de Sly et Robbie, ont fait partie des plus grands musiciens jamaïcains ».

À l’heure où j’écris ces lignes, ma pensée va à sa famille et surtout à son alter-ego le guitariste Sly Dunbar qui doit se sentir bien seul aujourd’hui. RIP mister Shakespeare… tu ne seras jamais oublié !

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.