Pour un demi million de dollars, paye-toi donc les droits d’un titre de Prince

Partager

 

 For You Prince

Chris Moon, qui était au lycée avec Prince avait co-signé les paroles du tout premier single de celui qui deviendrait le Kid de Minneapolis « Soft and Wet ». Moon s’est décidé à revendre aux enchères les droits qu’il possède sur ce titre du LP « For You ». Mise à prix…490.000$…bon on ne parle pas de « Purple Rain » ou de « Kiss » mais quand on aime Prince, on ne compte pas, n’est-ce pas ?

 

 

Soft and WetC’était le tout premier album de , sorti en 1978, celui que personne n’avait écouté. « Soft and Wet » en était le premier single. Il faut se souvenir  qu’à l’époque, Prince, qui était encore un gamin d’à peine 20 ans, avait obtenu de Warner, et ce dès le tout premier album, ce que Little Stevie Wonder avait mis plus de 12 ans à obtenir : une liberté artistique totale et sans limites, le droit de jouer de tous les instruments, d’écrire, de composer, d’arranger et de produire seul ses chansons. Prince qui avait à peine du poil au menton découvrait tout juste l’univers d’un véritable studio où, bien qu’il ait joué lui-même de tous les instruments, il avait même convié certains de ses potes de lycée à l’instar de Chris Moon, qui s’est ainsi retrouvé à co-signer le tout premier 45 tours de notre nain pourpre favori intitulé « Soft and Wet ». Si le titre n’a vraiment jamais cartonné, puisque pour que l’ami Prince commence enfin à passer à la radio, il faudra attendre le second album « Prince » et ses imparables « I Wanna Be Your Lover » et l’inoxydable « I Feel For You » très largement popularisé alors par Shaka Khan pour voir le Kid enfin dans la lumière. Il n’empèche, « Soft and Wet » littéralement doux et humide porte toutes les caractéristiques  d’un classique de Prince. Le texte, forcément salace et la musique subtil mélange façon Minneapolis « cross-over » de rock et de funk. 40 ans après leur collaboration, sans doute vieillissant, Chris Moon s’ets dit qu’il était peut-être temps de passer à la caisse et de jouir de ses dernières années, d’où la vente sur ebay, avec une réserve de 490.000$, des droits éditoriaux de « Soft and Wet », une jolie somme plutôt douce même si elle n’est pas humide 😉

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *