Marquis au Petit Bain

Marquis by Matthieu Dufour

Marquis by Matthieu Dufour

Ce concert de Marquis au Petit Bain, on peut dire qu’on l’attendait depuis longtemps ! Dans la foulée de la publication de son « Aurora » , le groupe rennais de Frank Darcel aurait dû se lancer dans une tournée hexagonale à l’automne dernier, hélas elle avait été reportée pour raisons de santé. Six mois plus tard : promesse tenue Marquis est définitivement de retour.

Marquis + Daho

Marquis + Daho

Mais quelle émotion de retrouver ce « Brouillard définitif » en live incandescent sur la scène du petit Bain à Paris jeudi dernier. Comme un trait d’union entre Marquis et Marquis de Sade à travers le temps, la vie et les tragédies.  Bien entendu, derrière son micro, le petit nouveau belge surdoué Simon Mahieu n’est pas Philippe Pascal, cependant le chanteur aux cheveux teints en bleu ne manque pas de charisme et s’impose sans peine, très émouvant lorsqu’il remercie ce public parisien qu’il découvre pour la première fois. Multi-linguiste il vocalise en français, en anglais, en flamand- sa langue natale- et en allemand. À ses côtés, le solide Frank Darcel s’impose, en figure tutélaire, par son jeu de guitare indentifiable entre tous ( Voir sur Gonzomusic  https://gonzomusic.fr/?s=Frank+Darcel  ). Avec les MDS historiques Thierry Alexandre  à la basse et Eric Morinière à la batterie, Marquis  va alterner titres classiques et compositions de l’excellent CD de Marquis intitulé « Aurora » ( Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/marquis-aurora.html ). En pleine tourmente de la guerre en Ukraine, la composition « Holodomor », dédiée à la grande famine organisée par le tyran Staline en 1932 qui a tué près de 5 millions d’Ukrainiens, prend ici un sens bien particulier en soutien total au combat héroïque que Kiev mène contre le tyran Poutine. Mention spéciale au fringant Daniel Pabœuf qui nous subjugue toujours autant des vrombissements si caractéristiques de son saxe. Cependant les deux meilleures surprises du show se produiront au rappel, d’abord avec Etienne Daho qui rejoint en invité-surprise le groupe sur scène pour interpréter « Je n’écrirai plus si souvent », qu’il chante déjà sur « Aurora » pour un super moment.  Enfin,  Marquis nous a régalé d’une cinglante reprise du joyau du « Berlin » de Lou Reed, « Caroline Says ». Si ce concert n’avait rien à voir avec la performance de Marquis de Sade dans ce même Petit Bain en février 2019 ( Voir sur Gonzomusic  https://gonzomusic.fr/retour-vers-le-futur-de-marquis-de-sade.html ), Marquis a su nous a offrir le meilleur de lui-même et c’est déjà un tour de force.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.