Le lion est (encore) mort ce soir…disparition de Cory Wells, le chanteur de Three Dog Night

Partager

three-dog-night-

Cory Wells était l’un des trois chanteurs de Three Dog Night , groupe basé à LA qui su décrocher entre les 60’s et les 70’s une pluie d’étoiles. Il s’est éteint hier chez lui dans l’Etat de New York à seulement 74 ans. Sad day !

 

Cory Wells« The Lion Sleeps Tonight », « Mama Told Me Not To Come » ou encore « Shambala », Three Dog Night dans les années noires de la guerre du Vietnam comptait parmi les groupes les plus populaires des GI’s embourbés dans ce terrible cloaque du sud-est asiatique. Cory Wells et ses compagnons Danny Hutton et Chuck Negron vocalisaient en harmonies, chacun à tour de rôle prêtant sa voix au lead. Selon la légende, le groupe tirait son nom d’une croyance qui considérait que les aborigènes dormaient au fond d’un trou collés à leur chien pour se réchauffer. Si la nuit était vraiment froide alors ils dormaient avec deux chiens et s’ils se mettait à geler, dans ce cas il fallait au moins passer la nuit avec trois chiens…d’où le nom Three Dog Night !

 

 Cancer en phase terminale?

 

 

Sur le site officiel du groupe http://threedognight.com/cory-wells-mourned/, Danny Hutton a publié ce matin ces quelques mots : « C’est avec la plus profonde tristesse que je dois annoncer le décès de Cory Wells, mon camarade depuis plus de 45ans. Cory était un frère pour moi sous tant de formes. Nous étions des compagnons depuis 1965 et aujourd’hui son soudain départ me laisse en en état de choc. » Originaire de l’Etat de New York, Wells est décédé chez lui dans la petite ville de Dunkirk à quelques encablures de Buffalo, sa ville natale. Il avait quitté la dernière tournée du groupe, se plaignant de douleurs violentes dans le dos. Wells laisse derrière lui son épouse depuis 50 ans, Mary, deux filles et cinq petits enfants. Si officiellement on ignore encore la cause exacte de son décès, les « douleurs dorsales » dont il se plaignait laissent présager un cancer en phase terminale.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *