KOLCHAK : THE NIGHT STALKER (Dossiers Brûlants)

Partager

carl_kolchak

Des décennies avant les X Files de Mulder et Scully, un reporter déjanté Carl Kolchak faisait déjà, dans sa bonne ville de Chicago, la chasse aux loups garous, fantômes et autres phénomènes paranormaux qui empoisonnaient la vie des honnêtes citoyens. Cette série aussi kitch qu’inédite est ENFIN disponible dans l’Hexagone.

 carl_kolchakAu début, le journaliste Karl Kolchak était basé…à Las Vegas et c’est dans la ville du jeu et du stupre qu’il chassait son tout premier assassin : un tueur en série qui avait tellement pris goût au sang qu’il en était devenu vampire. Ce personnage était tiré d’un roman inédit écrit par un certain Jeff Rice. Par hasard, le manuscrit trouve son chemin vers la télévision où il est adapté en téléfilm au tout début des 70’s. Après le succès de la diffusion, un premier roman est enfin publié. Et un second script, co-écrit par le génial Richard Matheson (Le Survivant, Je suis une légende) va donner lieu à un second téléfilm « The Night Strangler » en 1973. Dés lors, le diffuseur ABC décide de lancer la production d’une première saison de Kolchak et en 1974 le comédien Darren McGavin revêt le costume et le chapeau du journaliste chasseur de démons. Armé de son enregistreur à cassettes, toujours au volant de sa Ford Mustang cabriolet Kolchak enquête pour une agence de presse locale l’INS (Independant News Service) où son rédac chef d’origine Italienne Tony Vincenzo (Simon Oakland) sans jamais cesser de le charrier apprécie néanmoins à sa juste valeur son indiscutable talent d’enquêteur, comme sa propension à se fourrer dans les guêpiers les plus inextricables. A la rédaction d’INS, Carl peut néanmoins compter sur une alliée, la pétulante Miss Emily (Ruth McDevitt), une femme d’un certain âge toujours sous le charme du journaliste et incapable de lui refuser le moindre coup de main. Et il en a bien besoin, ce bougre de Kolchak ! Chef indien fantôme tueur et détrousseur de bijoux, vampires mondains, extra-terrestres et diables de toutes sortes sont les implacables adversaires de ce reporter du surnaturel qui gagne naturellement à tous les coups. Vieux garçon au mauvais caractère mais débordant d’humour, Kolchak est un héros attachant qui nous fait oublier les ficelles un peu grossières des «  effets spéciaux » utilisés à une époque où palette graphique et trucages digitaux n’avaient certes pas encore été inventés.

Série diffusée sur ABC désormais disponible en France sur Eléphant Films


Dossiers brûlants – Générique (série tv) par moidixmois

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *