Kanye West a pété les plombs

Partager

St Pablo Tour

 

Cela couvait depuis plusieurs jours, comme ce concert de lundi à Sacramento où il a quitté la scène après avoir seulement interprété trois chansons, mais hier dans la nuit Kanye West a dû être conduit à un hôpital de Los Angeles. Officiellement, le rapper souffrirait d’un sévère burn-out.

 

St Pablo TourSelon la BBC et CNN, après un appel d’urgence aux secours, Kanye West a été conduit en ambulance dans un hôpital de Los Angeles pour subir des examens. « À 13h 20 heure de LA, les pompiers ont répondu à un appel au secours. Un homme adulte dans un état stable a été conduit dans un hôpital proche pur une évaluation. » Selon le site people TMZ, West aurait été conduit à l’hôpital pour une évaluation de son état psychique. Le chanteur souffrirait d’insomnies aiguës et aurait été privé trop longtemps de sommeil. Avant cette intervention, West avait déjà annulé les dates à venir de sa tournée actuelle suite à son « pétage de plombs » en direct sur la scène d’un stade de Sacramento.

Jay Z, je sais que tu as des tueurs à ton serviceSt Pablo Tour

Au bout de trois chansons seulement, il s’était arrêté pour se lancer dans un monologue sans queue ni tête où il s’est livré à une virulente critique de Facebook, de Jay Z et d’Hillary Clinton. Il a d’abord reproché au fondateur de Facebook Mark Zuckerberg de lui avoir refusé un prêt de 50 millions de dollars pour se maintenir à flot et pouvoir éponger ses dettes. Puis il s’en est pris à son collègue Jay Z, lui faisant grief de ne pas être venu leur remonter le moral suite au hold-up dont a été victime sa , Kim Kardashian, récemment à Paris. Puis, il est parti dans un délire sur Shawn Carter, suggérant que le rapper de NY avait des « hommes de main »  lançant à la foule : « Jay Z, je sais que tu as des tueurs à ton service, alors s’il te plait ne les lance pas à mes trousses, ne leur demande pas ma tête. ». Enfin, West a conclu son monologue incohérent par un appel aux médias : « Hé la presse, vous allez vous éclater, car le spectacle est terminé. » Puis il a laissé tomber son micro, avant de tourner talons. Le promoteur de la tournée, Live Nation, a aussitot promis de rembourser tous les concerts annulés, y compris celui de Sacramento. On comprend décidément mieux qu’il ait fini par se faire hospitaliser. Please get well soon, mister West !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *