J’ai trouvé la caverne d’Ali Baba du rock

Partager

K7 répète d'hendrix

Disques d’or, fringues, bijoux, foulards, instruments de musique, lunettes de vue, poèmes autographés, testaments et autres objets absolument prosaïques de musiciens légendaires… morte ou vivante, tout est décidément bon à prendre dans la rock star, pour atteindre des prix de folie aux enchères de chez Julien’s auctions à Los Angeles. DERNIERE MINUTE….une Gibson acoustique appartenant à John Lennon s’est envolée à 2,3 millions de dollars….

 

Ed Sullivan Beatles grosse caisseFans des Stones ? Aficionados de Hendrix ou de Morrison ? Dingues de Madonna ou de Michael Jackson ? Fou des Beatles ? No problemo, surtout si votre portefeuille peut assurer car « sky is the limit » chez Julien’s de Los Angeles. De quelques centaines de dollars pour certains disques d’or à …1 million de dollars pour la grosse-caisse des Beatles, starifiée à jamais un certain 16 fèvrier 1964, lorsque les Fab Four ont lancé leur révolution pacifique qui a secoué la torpeur de l’Amérique au Ed Sullivan Show. Ainsi, pour les fausses dents de vampire de Michael Jackson sur le clip-évènement « Thriller » réalisé en 83 par John Landis, il vous en coutera la bagatelle de…15.000$. Par contre, le costume « pharaon » de son clip « Remember the Time » est « bradé » à seulement 4.000$. 12.000$ pour son blouson porté au mariage de Liz Taylor et seulement 2000$ pour une veste d’officier « guerre de Sécession » vue sur scène. Carrément « bradés » des statues en résine grandeur nature qui se trouvaient au ranch de Neverland, indien ou cowboy sont à 500$. Par contre , étrangement, la statue de gamin grandeur nature est dispo à prix cassé : 300$. Après le « King of pop », l‘ami Julien propose du King tout court. Enfin, si l’on peut dire… la casquette de marin d’Elvis Presley est à 12.000$, tandis qu’un  simple blouson de cuir se négocie dans les 6.000$. Le moindre menu de restau dédicacé par le King pèse déjà 1200$, 12.000 pour un poème manuscrit, 15.000$ pour une police d’assurance-vie et carrément 60.000 pour une de ses Cadillac modèle Seville ( franchement hideux !) de 77. Une lettre de Johnny Cash…coute franchement moins de cash…compter tout de même 1200$, à l’instar d’une des célèbres guitares « Lucille » de BB King. Un costume du « hardest working man in showbiz », Mr James Brown vaut tout de même 6.000$. Une affreuse peinture de voilier par Frank Sinatra « the Voice »…mais pas vraiment « the Hand » se vend 11.000 balles.

Mèches de cheveux et testaments

 

Plus intéressant, parmi divers objets appartenant à Jimi Hendrix on trouve : 1 foulard à 8000$, tandis qu’une K7 de l’une de ses répétitions est bradée à seulement 400$ (Yazid, tu sais ce qu’il te reste à faire pour sortir un live de plus 😉 ). La photo d’arrestation, la « mug shot » de Jim Morrison jeune homme est à 6000$. Bien plus abordables, les disques d’or ou de platine se négocient pour moins de 500$ comme le « Some Girls » des Stones, le « Sign O The Times » de Prince ou le « Momentary Lapse… » de Pink Floyd, sachant qu’à l’époque, un même artiste pouvait en glaner une poignée…par territoire, ce ne sont pas, bien évidemment des exemplaires uniques. Certains objets touchent au fétichisme pûr, comme cette mèche de cheveux de Kurt Cobain à 10.000$ , dont l’heureux Foulard Hendrixdétenteur pourra peut-être parvenir, dans un futur proche à séquencer l’ADN pour cloner le chanteur de « Smells Like Teen Spirit » ! Si ces divers objets valent déjà un joli tas de dollars, mieux que le King ou le King of pop, c’est au rayon « Beatles » que les prix volent le plus haut. Une peinture de Stuart Stucliffe plane à 10.000$, tandis que la moindre carte postale écrite par John va s’arracher à 20.000$ et, again,au rayon clonage, maybe ? Une mèche de ses cheveux est estimée à 30.000$. Plus triste, le testament de Brian Epstein vaut 5000$, lorsqu’un chèque signé par Ringo se brade à 500$. Sachant qu’il s’agit d’enchères, les prix peuvent encore s’envoler bien au-delà. De telles estimations font tout de même réfléchir: certes, si vous possédez une mèche de Frédéric François, un Tampax de Mylène Farmer ou un mouchoir en tissus officiellement utilisé par Michel Sardou, ne rêvez pas. Par contre, tous les potes rock-critiques dans la dèche vont regretter grave de ne jamais s’être muni d’une paire de ciseaux pour prélever quelques mèches à toutes les rock stars qu’ils ont interviewées….naooooon, je rigole. Quoi que, j’en connais certains, pas de scalpeurs heureusement, mais qui ont toujours systématiquement fait dédicacer un album à chacun des musicos auxquels ils ont tendu leurs micros. De mon côté, n’étant pas un collectionneur fou, à part des lunettes roses funky portées par Thriller dents de vampires de Michael JacksonGeorge Clinton- on a échangé et il a gardé les miennes, un jour d’ITW stoned dans le Capitol building de LA-, une pauvre carte de vœux dédicacée par Depeche Mode et un poster signé Elvis Costello, je n’ai hélas pas grand chose à proposer. Heureusement, je ne me sens pas l’âme d’un détrousseur de cadavres.

 

Le site de chez Julien enchères à Los Angeles

 

http://www.julienslive.com/view-auctions/catalog/id/159/?page=3

 

DERNIERE MINUTE….une Gibson acoustique J-160E appartenant à John Lennon s’est adjugée à 2,3 millions de dollars….La Gisbson de Lennon

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *