Il y a plus d’un âne qui s’appelle Martin…et  certains sont même des génies encore vivants

Partager

georgemartin

George RR Martin le fameux auteur de « Game of Thrones » a dû publier un démenti pour expliquer aux fans de la série qu’il n’était pas passé de vie à trépas contrairement à son homonyme, le génial producteur des Beatles.

George et GeorgeTout est parti d’un Tweet balancé avant hier par un fan : « Oh mon Dieu, George Martin vient de mourir…jamais on ne connaitra la fin de « Game of Thrones. » Bien entendu cet inculte ignorait que plus d’un âne savant s’appelait Martin. Du coup, George RR Martin a été forcé de publier un communiqué officiel sur son blog…pour expliquer qu’il n’était pas mort ! « Si d’aventure, il m’est étrangement touchant de réaliser qu’autant de gens de par ce monde s’inquiètent à ce point de ma vie et de ma mort, je vais donc la jouer comme Mark Twain, et insister sur le fait que ces rumeurs concernant ma mort ont été grandement exagérées. Car c’était Sir George Martin, le fameux producteur des Beatles, qui nous a quittés. Pas moi ! ». Puis, George a tenu à honorer la mémoire de son quasi homonyme : « George Martin va nous manquer. Je n’ai jamais rencontré Sir George ( j’ai rencontré Paul McCartney une minute, un jour en attendant que les voituriers du Four Seasons, Beverly Hills, nous ramènent nos voitures respectives) mais comme des millions d’autres, j’ai aimé d’amour les Beatles et l’apport indéniable de Martin à leur musique mérite d’être reconnu et honoré. ».

« Armageddon Rag »Armageddon Rag

Enfin, il conclut « Et en ce qui me concerne, je suis toujours là, je continue à écrire, à corriger, mais aussi à fréquenter les cinémas et à lire des bouquins ; et j’espère vraiment continuer de la sorte durant encore un certain laps de temps, merci infiniment. Mais, également, merci de toute cette sollicitude. ». Sacré George RR Martin ! L’auteur du « Trône de fer » est aussi modeste qu’il sait se montrer rock and roll, car, bien avant son heroic fantasy, au début des 80’s, il nous livrait sous le titre d’ « Armageddon Rag », un des meilleurs bouquins de fiction sur l’univers déjanté d’un groupe de rock fictif mi Led Zep mi Doors. Doublé d’un hallucinant polar, où un ex-rock-critic mène son enquête à la «Almost Famous » sur la mort suspecte du chanteur du groupe. Ce roman extraordinaire de George RR Martin ne sera sans doute pas suffisant pour consoler les fans des Beatles, il aura néanmoins le pouvoir de réunir en seul combat les amis du rock et les aficionados de « Game of Thrones » !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *