On sait enfin pourquoi Sacha Baron Cohen ne sera jamais Freddie Mercury

Partager

 

Sacha Baron Cohen @Howard SternLe net en avait bruissé voici quelques mois : le comédien aussi comique que déjanté Sacha Baron Cohen était en pourparler avec la production et les musiciens de Queen pour incarner à l’écran Freddie Mercury, leur chanteur terrassé depuis bientôt 25 ans. Le héros de « Borat » vient de révéler au micro d’Howard Stern pourquoi il ne se glissera jamais dans la peau du leader de Queen.

Freddie et SachaCelui qui avait été aussi bien « le rapper « Ali G », le kazakh raciste « Borat » que le l’ambigu « Brüno » ou plus récemment l’Amiral général Haffaz Aladeen, l’infâme « Dictateur », ne sera jamais à l’écran le flamboyant Farrokh Bulsara, alias Freddie Mercury, terrassé en pleine gloire rock à seulement 45 ans. Grâce au micro d’Howard Stern, on sait désormais très exactement pourquoi : Cohen et les ayants droit n’avaient absolument pas la même vision du script et du personnage. Pour Brian May, Roger Taylor officiellement, le coté trop étiquetté « comique » de la personnalité de Sacha Baron Cohen constituait un obstacle majeur. De son côté, Sacha Baron Cohen n’ a pas hésité à balancer : « Il existe des tas d’histoires incroyables sur Freddie Mercury. Ce type était absolument fou à lier et ses délires étaient sans limites. On m’a raconté qu’à certaines fêtes données par Mercury, des nains portant des plateaux d’argent sur la tête circulaient entre les invités pour leur offrir des lignes de coke, comme on propose des coupes de champagne. » Mais pour les survivants de Queen, pas question de laisser filtrer de telles histoires. « Ils veulent préserver leur héritage en tant que groupe » suppose Cohen. Quitte à gommer certains traits du personnage pour qu’il apparaisse plus lisse.

« Tu sais bien, Freddie meurt »sacha-baron-cohen-borat

Cohen poursuit au micro de Stern, rapportant un dialogue qu’il avait eu avec un des membres du groupe…sans vraiment le nommer : « Un des musiciens est venu me voir pour me dire : « C’est un super film, car il se passe ce truc en plein milieu de l’histoire. » Je lui dis : « Mais que se passe-t-il au milieu du film ? Et il balance : « Tu sais bien, Freddie meurt ». Alors, là, je lui demande de préciser : mais que se passe-t-il dans toute la seconde partie du film ? » Et lui répond : On voit le groupe s’accrocher et continuer, reprendre des forces et retrouver son rang. ». C’est là que je lui ai lâché : Écoutes, vieux frère, personne au monde n’ira voir un film où le personnage principal meurt du SIDA et où vous continuez, juste pour voir comment vous continuez ! ». Enfin, assassin comme il sait si souvent l’être, Sacha Baron Cohen a conclu par un habile « Brian May est un incroyable musicien, mais un piètre producteur de film’. Blam…dans sa face ! À ce jour, le film est toujours en pré-production, pourtant pour le 25 éme annive de la mort de Freddie, le 24 novembre  prochain, sortir un biopic aurait eu de la gueule. Aux dernières news, un certain Ben Wishaw aurait été pressenti pour le rôle… mais si, vous savez, le nouveau « Q » , le maitre d’armes de James Bond 007 depuis « Skyfall. » Sympa, mais loin très loin de l’excentricité de Sacha Baron Cohen. Too bad !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *