L’hommage touchant de Paul McCartney à George Martin sur sa page Facebook

Partager

George Martin et les Beatles

« Je suis tellement triste d’apprendre la nouvelle de la disparition de ce cher George Martin… » c’est par ces quelques mots touchants que Paul McCartney commente dés ce matin la mort de son cher George Martin. Voici l’intégralité de son texte en gonzo-traduction par Votre Serviteur…puis en VO …so long Monsieur Martin !

 

 

Paul et George M« Je suis tellement triste d’apprendre la nouvelle du décès de ce cher George Martin. Tant de souvenirs fantastiques de ce grand homme resteront gravés en moi pour toujours. Il était un authentique gentleman et également un second père pour moi. Il a su guider la carrière des Beatles avec tant de savoir-faire et un tel sens de l’humour, il était devenu un ami précieux et pour ma famille et pour moi-même. Si un jour quelqu’un a bien mérité le titre de « 5éme Beatles » c’était incontestablement George. Du tout premier jour où il a offert aux Beatles leur premier contrat jusqu’à la toute dernière fois où je l’ai vu, il s’est toujours montré comme l’être le plus généreux, le plus intelligent et le plus musical que j’ai jamais eu l’occasion de rencontrer. C’est si difficile de choisir mes souvenirs favoris de ces moments avec George, il y en a tant, mais le premier sans doute qui me vient à l’esprit, c’est lorsque j’ai apporté la chanson « Yesterday » pour sa première séance d’enregistrement. Je me souviens que les autres Beatles voulaient que je la chante seul, accompagné de ma guitare. Après avoir tenté de l’enregistrer ainsi, George m’a dit : « Paul, j’ai une idée : nous allons prendre un quatuor de cordes pour l’enregistrer. » Et moi je lui avais répliqué : Oh non, George, nous sommes un groupe de rock et je ne pense pas que cela soit une bonne idée. ». Avec toute la douceur de l’attitude d’un très grand producteur, il m’a alors dit : « Donnons-nous la possibilité de le tenter et au cas où cela ne fonctionne pas, nous reviendrons à ta version en solo. » Je lui ai dit d’accord, et, le lendemain, j’étais chez lui pour travailler sur les arrangements. Il a pris ceux que j’avais créés pour les cordes et a étalé toutes mes notes sur le piano pour placer le violoncelle un octave plus bas et le premier violon un octave plus haut, m’offrant ainsi ma toute première leçon sur comment diriger un quatuor de cordes. Et lorsque nous avons enregistré ces cordes à Abbey Road c’était tellement excitant de réaliser que son idée se révélait tellement juste, que je n’ai pas cessé de le raconter à tout le monde durant des semaines.

God bless you George and all who sail in you!Paul et George M

Objectivement, son idée a fonctionné et c’était la bonne car elle est devenue une des chansons la plus reprise au monde avec des covers de Sinatra, Elvis, Ray Charges, Marvin Gaye et des milliers d’autres. Ce n’est qu’un des nombreux et merveilleux souvenirs que j’ai vécus avec George, qui m’a ensuite aidé à créer les arrangements d’ « Eleanor Rigby », « Live and Let Die » et tant et tant de mes chansons. Je suis si fier d’avoir eu le privilége de fréquenter un tel gentleman, doté d’un tel sens de l’humour, capable de se tourner lui même en dérision. Et même lorsqu’il a été anobli par la Reine, je n’ai jamais pu déceler la moindre trace de snobisme chez lui. Pour toute ma famille moi-même il était un ami très proche, sachez qu’il nous manque déjà et nous adressons tout notre amour à sa femme Judy ainsi qu’à leurs enfants Giles et Lucy comme à tous ses petits enfants. Le monde a perdu un grand homme qui laisse une marque indélébile dans mon âme, comme dans l’Histoire de la musique britannique. Que Dieu te bénisse George, comme tout ce qui navigue en toi – « God bless all who sail in her » est une expression utilisée par SM la Reine lorsqu’elle baptise un nouveau navire…une manière pour Paul de souhaiter bon vent à son ami disparu, peut être pour traverser le Styx de la mythologie rock, qui sait ?: NDR -.

Paul

VO

The-Beatles-with-George-MartinI’m so sad to hear the news of the passing of dear George Martin. I have so many wonderful memories of this great man that will be with me forever. He was a true gentleman and like a second father to me. He guided the career of The Beatles with such skill and good humour that he became a true friend to me and my family. If anyone earned the title of the fifth Beatle it was George. From the day that he gave The Beatles our first recording contract, to the last time I saw him, he was the most generous, intelligent and musical person I’ve ever had the pleasure to know.

It’s hard to choose favourite memories of my time with George, there are so many but one that comes to mind was the time I brought the song ‘Yesterday’ to a recording session and the guys in the band suggested that I sang it solo and accompany myself on guitar. After I had done this George Martin said to me, « Paul I have an idea of putting a string quartet on the record ». I said, “Oh no George, we are a rock and roll band and I don’t think it’s a good idea”. With the gentle bedside manner of a great producer he said to me, « Let us try it and if it doesn’t work we won’t use it and we’ll go with your solo version ». I agreed to this and went round to his house the next day to work on the arrangement.

He took my chords that I showed him and spread the notes out across the piano, putting the cello in the low octave and the first violin in a high octave and gave me my first lesson in how strings were voiced for a quartet. When we recorded the string quartet at Abbey Road, it was so thrilling to know his idea was so correct that I went round telling people about it for weeks. His idea obviously worked because the song subsequently became one of the most recorded songs ever with versions by Frank Sinatra, Elvis Presley, Ray Charles, Marvin Gaye and thousands more.

This is just one of the many memories I have of George who went on to help me with arrangements on ‘Eleanor Rigby’, ‘Live and Let Die’ and many other songs of mine.

I am proud to have known such a fine gentleman with such a keen sense of humour, who had the ability to poke fun at himself. Even when he was Knighted by the Queen there was never the slightest trace of snobbery about him.

My family and I, to whom he was a dear friend, will miss him greatly and send our love to his wife Judy and their kids Giles and Lucy, and the grandkids.

The world has lost a truly great man who left an indelible mark on my soul and the history of British music.

God bless you George and all who sail in you!

Paul

George Martin in Recording Studio

Page Facebook de Paul McCartney

https://www.facebook.com/PaulMcCartney/

 

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *