Il n’est pas si tard pour acquérir le sitar de George

Partager

harrison

 

Le sitar que George Harrison utilisait pour la toute première fois sur la chanson « Norwegian Wood » en 1965 sera bientôt mis aux enchères aux USA.

 

 

George HarrisonEntre le 12 et le 21 octobre 1965, les Beatles se retrouvent dans leur studio EMI d’Abbey Road habituel pour enregistrer ce qui deviendra leur 6éme album studio « Rubber Soul ». Sur le tournage du film « Help », si les 4 de Liverpool étaient ravis de rencontrer le musicien indien Ravi Shankar, c’est surtout Harrison qui a été subjugué par cet instrument exotique. Et si « Norwegian Wood » capturée  durant ces sessions est censée s’être inspirée des compositions de Dylan- en fait elle documenterait une relation extra-conjugale qu’aurait alors entretenu John Lennon-, ce qui la distingue c’est bien entendu cet instrument oriental qui ne ressemble à aucun autre et qui s’est largement imposé comme artefact psychédélique. Ce sitar avait été acquis dans une boutique d’instruments de musique située sur Oxford Street mais il venait directement d’un atelier renommé situé à Kolkata. L’année suivante, durant leur voyage de noces à la Barbade, George et sa femme Patti Boyd l’ont offert à un certain George Drummond qui les accompagnait alors. Ravi Shankar après la sortie de « Norwegian Wood » avait déclaré « qu’il n’était pas impressionné par le jeu de George. ». L’année suivante Harrison s’embarque pour l’Inde où un certain Ravi Shankar fût ravi de compter parmi ses élèves…George Harrison venu enfin apprendre les secrets du vieil instrument. Plus tard George a défendu son jeu rudimentaire sur « Norwegian Wood » en soulignant que « le sitar n’était pas correctement accordé et qu’en plus c’était un instrument basique et non pas un sitar de qualité. Pour VRAIMENT s’en assurer, une seule solution, participer à cette vente qui aura lieu le 28 septembre avec une mise à prix de 50.000$…pas mal pour un « instrument basique » 😉

The sitar

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *