Frank Ocean mouche l’affreux Donald Trump sur les attentats de Paris

Partager

Donald Trump

Le milliardaire-candidat à la primaire Républicaine, Donald Trump a osé utiliser les massacres perpétrés dans notre capitale pour promouvoir sa politique pro-guns. Fort heureusement, le rapper de Long Beach Frank Ocean a su trouver les mots justes pour moucher cet immonde opportuniste.

 

C’est dans la bonne ville de Beaumont, au Texas, que le candidat Trump s’est adressé à la foule en ces termes pour le moins délicats, après les massacres qui ont ensanglanté Paris. « Si l’on observe ( ce qui s’est passé à ) Paris- vous savez (là où) le contrôle sur les armes est le plus sévère, Paris- personne n’était armé à l’exception des « bad guys » (méchants). Nul ne portait d’arme. Personne. » a aboyé Trump durant son meeting.  « Ils les ont tirés ( comme des lapins) l’un après l’autre et au bout d’un moment (les forces de sécurité) sont intervenues. Grosse fusillade et ils ont fini par tuer les terroristes. » Puis il a poursuivi sur le même ton « Vous pouvez dire ce que vous voulez, mais si seulement ils avaient été armés, si les nôtres avaient eu des armes, si seulement on les avait autorisé… » Et là il marque une pause pour laisser la foule de ses supporters tout le loisir de l’acclamer,  « Là la situation aurait été très très différente. » En janvier dernier, après les attentats de Charlie, il avait déjà cyniquement détourné les faits à son profit pour promouvoir sa politique inféodée à ses potes de la NRA (National Rifles Association).

 

La riposte de Frank OceanFrank Ocean in Paris

 

Fort heureusement, cette fois, le rapper Frank Ocean a dégainé sur son Tumblr pour dégommer ce gros con de Trump et c’est du lourd ! « Dis-nous donc Don’, en quoi cela aurait été différent ? Car, dit ainsi, cela sonne comme si cette vaine remarque revenait à pratiquer une branlette à ton électorat qui aime tant la NRA, tout en te jouant d’une tragédie pour ton propre compte histoire de rafler quelques points. Et là je me dis, ce n’est peut être pas le meilleur moment pour détourner ainsi, à son profit et avec un tel opportunisme, une telle situation tragique où des douzaines de victimes innocentes ont été assassinées dans la rue, n’est-ce pas ? » Plus loin Frank a également écrit : « Tout mon amour pour Paris et à toutes les victimes, ainsi que tous leurs proches qui ont perdu un être cher terrassé par le mal.» Thanx Frank ! Par contre, Frankie boy, on attend toujours avec impatience que tu nous livres  ENFIN le successeur de ton »Channel Orange » de 2012. 2016…maybe ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *