Djadja et Dinaz : les Pieds Nickelés du rap…

Partager

Djadja & DinazOn dirait les aventures de Croquignol, Ribouldingue et Filochard…mais en vrai ! Un groupe de rap originaire de Meaux s’est amusé à tourner un vidéoclip où les participants se sont mis en scène modèle bad boys avec des armes véritables. Pour le buzz c’est réussi, la police est venue les cueillir pour les expédier direct au zonzon.

 

Jusqu’à présent, je doute que Djadja et Dinaz aient beaucoup fait de bruit autour d’eux. Grace à leur clip «  Laisse nous faire notre biff », désormais la Grande toile n’ignore plus rien des Pieds Nickelés de Meaux. Car dés la mise en ligne de la vidéo où les stéréotypes visuels s’enchainent comme un collier à fleurs : rodéos de scooters, grosses caisses noires, montres ( ?) de marque et parking glauque sont de la partie, sans oublier l’indispensable auto-tune. Et dans le parking ça fouraille sec, même que les pandores ont retrouvé de nombreux impacts de balles. Car il n’a pas été très difficile pour les hommes en bleu de reconnaître la cité de la Pierre Collinet et ses habitants, puisque tous les « acteurs » ont pris soin de figurer à visage à découvert. Tout ce petit monde a été convié à l’hôtel de police, des perquisitions ont permis de saisir des munitions ainsi qu’un peu de stupéfiant. On doute que ce soit pour une explication de texte, les lyrics était suffisamment éloquents pour constituer le délit d’« apologie de crime » : « Ta meuf ce soir j’vais l’éclater/ouais j’vais la tuer comme un bâtard » avant d’ajouter un peu plus loin «  y’a mes couilles dans mon callebare ».Quelle évolution depuis « Mignonne allons voir si la rose… », pourtant Ronsard c’était un sacré lascar !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *