Catégorie : Portraits

sexist ad 0

WOMAN IS THE NIGGER OF THE WORLD

Dans l’écho de la nécessaire prise de conscience générée par le mouvement #metoo, l’ami Pierre Mikaïloff mène l’enquête et se pose la plus judicieuse question en forme de bon vieux hit de Patrick Juvet … « Où sont les femmes ? » dans la musique, bien entendu, mais aussi dans les labels, les studios d’enregistrement, les éditeurs, les prods… et tutti frutti on rollin’…   Par Pierre MIKAÏLOFF  En 1972, lorsque...

Le Vol du Boli 0

LE VOL DU BOLI UN OPERA DE DAMON ALBARN

Après l’opéra pop « Monkey, Journey to the West » à partir d’une légende chinoise et « Wonder.land », inspiré d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll, Damon Albarn retrouvait pour trois soirs la scène du Châtelet, à l’occasion de la création française du Vol du Boli. Cet opéra contemporain s’inspire de l’histoire de l’écrivain ethnologue Michel Leiris qui en 1931 déroba le Boli -un objet sacré utilisé au Mali et au...

0

WAITING 4 WORDS … CHAMPIONS OF THE WORDS

Si une version made in France de Depeche Mode pouvait exister, ce serait  Waiting For Words. Hanté par la New Wave des 4 de Basildon, mais aussi par son amour immodéré de the Cure, WFW ou W4W fait résonner dans la langue de Shakespeare ses irrésistibles séquences synthétiques, en OVNI de la scène hexagonale. Le groupe aurait dû logiquement achever sa tournée, dans la foulée de leur CD « Egocracy »,...

Suzanne Vega 0

SUZANNE VEGA LIVE FROM THE BLUE NOTE JAZZ CLUB NYC

Pas plus tard que tout à l’heure, j’étais à New York pour assister à mon premier concert depuis des lustres : Suzanne Vega live au Blue Note Jazz Club au 131 W 3rd Street et je peux vous dire que c’était un kiff intégral… bon, j’avoue j’étais effectivement devant mon ordi chez moi à Ménilmontant, mais par la magie d’internet c’est comme si j’avais ma Suzanne face à moi… donc vous aussi...

Coutin 0

COUTIN OU LA SAGA DE L’HOMME « QUI AIMAIT REGARDER LES FILLES » EPISODE 4

Quatre décennies rock se sont écoulées mais Coutin n’a jamais renoncé, la preuve par « Paradis », soit trois albums vinyles publiés en simultanée, un projet fou et ambitieux qui nous a donné envie de vous faire partager l’incroyable saga de cet homme « qui aimait regarder les filles ». Épisode 4 : Exégèse de ses trois nouveaux LP « Welcome in Paradise », « Paradis électriques » et « « Obsolète Paradise » Quatrième et dernier épisode de...

Toots 1

SO LONG TOOTS, SANS TOI KINGSTON NE SERA PLUS JAMAIS AUSSI FUNKY

Le légendaire leader des Maytals, Toots Hibbert est décédé à 77 ans. Le groupe a révélé que le chanteur s’était éteint « paisiblement » chez lui en Jamaïque. Au début du mois, il avait été hospitalisé après avoir été testé positif au coronavirus. Malgré des signes positifs, son état s’était récemment aggravé. Il avait publié « Got To Be Tough » son ultime album voici 15 jours. Un géant nous a quittés !...

0

NEW YORK CITY DIVA VEGA STAR

Voici 27 ans, trois jours durant à Manhattan, je marchais dans les pas de Suzanne Vega pour les besoins d’un doc pour Arte, doublé d’un article pour le magazine Globe. Indissociable de sa ville-monde, elle incarnait déjà cette image forte de New York City. Trois décennies plus tard, elle publie ce live intimiste avec Gerry Leonard, le guitariste de Bowie, « An Evening of New York Songs and Stories » hanté...

Daddy Yod 0

KING DADDY YOD LA SAGA RAGGA: ÉPISODE 3

Révélé par la mythique compilation « Rapattitude » en 1990 aux côtés des Assasin, NTM, Dee Nasty et Tonton David, Daddy Yod incarnait le fer de lance de cette nouvelle blackitude agitée qui allait emporter l’Hexagone des décennies durant. Porté par ses hits tels que « Delbor » ou son militant « Faut pas taper la doudou », le King du raggamuffin made in France revient enfin après trop d’années de...

0

ALAN PARKER ET LA FACE CACHE DE THE WALL

Il s’est éteint dans sa ville natale à Londres hier des suites d’une « longue maladie », Alan Parker le réalisateur surdoué de l’incroyable « Bugsy Malone », qui nous a fait vibrer avec son « Midnight Express » , dansé avec « Fame », captivé avec « Mississippi Burning » et « Angel Heart » est mort à seulement 76 ans. Parker était aussi un véritable « music lover »,...

0

ALAN PARKER MORT D’UN RÉALISATEUR D’EXCEPTION

Il s’est éteint dans sa ville natale à Londres hier des suites d’une « longue maladie », Alan Parker le réalisateur surdoué de l’incroyable « Bugsy Malone », qui nous a fait vibrer avec son « Midnight Express » , dansé avec « Fame », captivé avec « Mississippi Burning » et « Angel Heart » est mort à seulement 76 ans. Parker était aussi un véritable « music lover », la preuve par ses nombreux films musicaux comme « The Commitments » ou encore « Evita » Cet été...