Catégorie : Portraits

Steve Hewitt 0

STEVE HEWITT : LE POUVOIR DE L’AMOUR

Faites l’amour, pas la haine, tel pourrait être le message de Steve Hewitt. Le multi-instrumentiste et ex-batteur de Placebo vole depuis 2010 de ses propres ailes et avec ce second album de sa formation Love Amongst Ruin, elles semblent le porter inexorablement vers la victoire.

Young Thug 0

YOUNG THUG, L’INCONNU LE PLUS CELEBRE DU RAP

  Il n’a toujours sorti aucun album, malgré une dizaine de mixtapes compilant une centaine de morceaux inédits et pourtant Young Thug est sans doute le rappeur le plus novateur des US of A…du moins c’est l’avis du spécialiste rap José Guerreiro qui fait ainsi son grand retour médiatique sur Gonzomusic après un trop long silence. Welcome back JG !

Dave Gahan & Soulsavers 0

LAST NIGHT, I WAS SOULSAVED BY DAVE GAHAN

  Hier soir à la Cigale, épaulé par le gang de Rich Machin, l’âme de Soulsavers, j’ai retrouvé sur scène un Dave Gahan gonflé à bloc, incroyable performer dans une petite salle à l’image du Palace où Depeche Mode s’était produit en 1982…au siècle dernier.

Private Pepper 0

PRIVATE PEPPER, LE PETIT FRERE DU SGT POIVRE

On connaissait le fameux sergent poivre depuis le 1er juin 1967 – et en 76 pour Michel Berger avec sa « Génération du Sgt Poivre » – et ensuite il faut avouer que l’on sait ma foi vraiment peu de choses sur ce Poivre lorsqu’il était simple soldat. C’est justement la réponse cruciale à cette question, qui l’est tout autant, que nous apporte Eric Dufaure, alias Private Pepper, avec son cocktail musical...

Frédéric Lo 2

FRÉDÉRIC LO : L’ORFÈVRE SONIQUE

Il a signé la production de quelques sublimes albums- dont entre autres les « Crêve-cœur » et « Amours suprêmes » de Daniel Darc comme le « Alain Chamfort » d’Alain Chamfort- Fredéric Lo est sans conteste un des magiciens du son qui comptent vraiment dans l’Hexagone. À la veille de la sortie du 3ème CD des Pony Pony Run Run d’Angers, sa dernière réalisation, il retrace pour Gonzomusic le parcours musical unique qui est le sien.

Dawes 0

DAWES , CALIFORNIA DREAM

Avec ses cascades d’harmonies dorées, Dawes s’inscrit dans la droite lignée des Crosby, Stills & Nash, Eagles, Poco, America, New Riders of the Purple Sage, Quicksilver et bien entendu Jackson Browne…que le groupe des frères Goldsmith a d’ailleurs accompagné sur son dernier album et en tournée. En ce début d’été indien parisien, Dawes faisait encore briller son soleil Californien dans la pénombre de la Boule Noire. Rencontre avec le chanteur-guitariste et...

Straight_Outta_Compton_poster 0

STRAIGHT OUTTA COMPTON

  27 ans après le tout premier album de NWA, ce film au titre homonyme retrace l’épopée du super-groupe qui a inventé ce beat West Coast que d’aucuns ont surnommé le « gansta rap ». Straight Outta Compton-le-film est un choc sismique d’une rare amplitude qui pulvérise l’échelle de Richter émotionnelle. Après son carton aux box-offices US et anglais, le film de F Gary Gray devrait, selon toutes probabilités, remporter un vif succès...

0

IGNATUS EST LOIN D’ETRE UN HIBERNATUS

Avec son pop-group les Objets, Jérome Ignatus se distinguait déjà dés le tournant des années 90. 25 ans plus tard, le chanteur-auteur-compositeur n’a pas fini de nous surprendre avec ses fusions inédites. e.pok, son nouveau projet est un spectacle ambitieux, que nous avons eu e privilège de pouvoir expérimenter, où se mêlent vidéo-art, électro-acoustique, imagination et pop à la Française.

Straight Outta Compton 0

BLAXPLOITATION, Episode 3:  les toiles noires de nos nuits blanches!

    Du « 8 Mile » d’Eminem à « NWA : Straight Outta Campton »…de Dre à Dre en quelque sorte! Troisième et dernier volet de notre funky marronnier de l’été consacré aux amours du grand écran et de la musique noire. Car les années 00 voient ainsi apparaître un nouveau genre de blaxploitation : les biopics d’artistes vivants…ou morts, d’ailleurs…

"Do The Right Thing" 0

BLAXPLOITATION Episode Two: les toiles noires de nos nuits blanches !

  Du hip hop militant de Public Enemy au speed-rap contemporain de “Taxi 2”. Après les années dorées de la “blaxploitation”, les films noirs et les musiques qui les portent vont connaître leur traversée du désert. Mais au cinéma comme au fond du sillon, la révolution passera par le rap et sa culture urbaine. Flash-back intégral, voici le second épisode non censuré des amours incestueux entre le cinéma et la musique noire.