Catégorie : Flash-Backs

Sugarcubes 0

BJÖRK ET LE ROCK EXTRA-TERRESTRE DES SUGARCUBES

Voici 30 ans dans BEST, GBD rencontrait à nouveau, mais cette fois à Paris et non pas à Reykjavik, ces Sugarcubes, petits sucres islandais d’une Björk tout juste agée de 24 ans, aussi rebelles que forcément…  givrés, à l’aube de la sortie de leur second LP, le bien nommé « Here Today, Tomorow Next Week », juste avant leur passage en live à SOS Racisme. Flashback… Quel privilège de travailler chez...

0

STEPHAN EICHER « My Place »

Voici 30 ans dans BEST, GBD fondait comme neige helvète au soleil à l’écoute du 4éme LP de Stephan Eicher, premier d’une très longue et fidèle collaboration amicale avec l’écrivain francophone surdoué Philippe Djian.  En français, en anglais ou en allemand, les mots d’Eicher rockent et roulent comme nuls autres, à l’image d’un Springsteen européen, un Dylan des montagnes, un conteur qui nous tient en haleine. Flashback… Pour son album précédent...

0

ZIGGY STARDUST MARLEY

Voici 30 ans dans BEST, six mois après avoir rencontré Ziggy Marley, BB s’envolait pour la Jamaïque pour tendre à nouveau son micro à l’héritier du clan rasta le plus fameux du monde, chanteur-leader de son propre groupe, les Melody Makers, et également d’enquêter sur le précieux héritage légué par Robert Nesta Marley à ses enfants, à ses disciples ainsi qu’à toute la planète. De notre envoyé spécial « back from the...

Bob Mould 0

BOB MOULD LE DUR D’HUSKER DÜ

Voici 30 ans dans BEST, et tout juste un mois après avoir chroniqué son sidérant « Workbook », GBD rencontrait enfin à Paris Bob Mould, son héros du rock énervé de Minneapolis, en rupture de ban de son ex-vrombissante formation Husker Dü, pour ses premiers entretiens de navigateur solitaire et sonic. Flashback intense ! À la fin des 80’s, après six albums juste explosifs, Hüsker Dü, constitué du guitariste-chanteur Bob Mould,...

Jazzie B 0

SOUL II SOUL BRITISH SOUL BROTHERS

Voici 30 ans dans BEST, le pionnier BB comptait parmi les premiers à rencontrer Jazzie B, le lider maximo de Soul II Soul, nous invitant à plonger à ses côtés dans le courant tumultueux de cette nouvelle soul qui allait bientôt submerger la scène British, puis le reste de la planète, de son bien nommé « Club Classics Vol. One ». Flashback… Il fallait être doté d’un sacré culot pour baptiser son tout...

BOB MOULD 0

BOB MOULD “Workbook”

Voici 30 ans dans BEST, GBD continuait à vous exhorter de plonger à ses côtés dans le courant tumultueux du punk-rock de Minneapolis pour suivre la nouvelle traversée en solitaire de Bob Mould, tout juste affranchi de sa formation furibarde d’Husker Dü. Intense et forcément tonitruant flashback rock and roll ! À la fin des années 1980, après six albums juste explosifs, Hüsker Dü se sépare dans les larmes et le sang...

0

MAVIS STAPLES “Time Waits For No One”

Voici 30 ans dans BEST, GBD plongeait avec délectation dans le courant tumultueux de la soul-woman Mavis Staples, récemment cooptée par le « parc psychédélique » de Prince Rogers Nelson à l’instar du mythique Dr Funkeinstein, George Clinton. Et, portée par ce vibrant « Time Waits For No One », l’ex-Staple Singers y faisait alors son fantastique retour en flammes. Dix ans, dix trop longues années s’étaient écoulées depuis « Oh What A Feeling », son dernier...

0

JACKSON BROWNE “World In Motion”

Voici 30 ans dans BEST, GBD chroniquait “World In Motion”, le 9ème LP de son héros Jackson Browne qui constitue l’ultime vinyle dans sa discothèque du Bruce Springsteen de la west coast . Toujours habité par ses valeureux combats politiques, débordant de guests prestigieux, ce 33 tours est aussi un pont jeté vers la world-music avec la radieuse présence de Salif Keita et de Ray Lema et porte donc admirablement son...

jaime_regarder_les_filles-patrick_coutin-1981 0

COUTIN THE ALBUM

Voici 39 ans dans BEST, GBD s’enthousiasmait joyeusement pour le premier 33 tours d’un ex-collègue de Rock & Folk, qui devait à la base s’appeler Patrick Coutin’s Reporter. Dans la foulée de notre story Coutin et en attendant le second épisode de la saga de « l’homme qui aimait regarder les filles » voici ma chronique aussi vintage que positive de son mythique album éponyme. Flashback… Voici une semaine, je publiais...

Rupert Hine 0

HOMMAGE À RUPERT HINE L’OVNI SONIQUE

Producer émérite, mais aussi artiste au sens le plus noble du terme, le Britannique Rupert Hine s’est éteint chez lui au Royaume-Uni âgé seulement de 72 ans. Si on ignore encore la cause officielle de son décès, il semblerait qu’il ait succombé à un cancer. En 1981, quelques mois après mon arrivée à BEST j’avais chroniqué son étrange LP « Immunity » avant d’interviewer Ruper lors d’un passage à Paris. Presque 40 ans...