Bruce Williamson ex Temptations mort du COVID à 49 ans

Bruce WilliamsonBruce Williamson, plus connu comme l’ancien frontman du légendaire groupe de la Motown The Temptations, est mort à 49 ans. Et si Williamson n’était pas membre fondateur du quintet de Detroit puisque le groupe ayant été fondé en 1961 il aurait eu alors… moins neuf ans … il n’était pas moins doté d’une merveilleuse et énorme voix de pur velours qui avait porté les Tempts toutes ces dernières années. RIP !

Bruce Williamson and the TempationsAprès la mort du plus légendaire des vocalistes solos des Temptations , Dennis Edwards ( Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/dennis-edwards-was-a-rolling-stonebut-he-died-today-and-we-are-so-sad.html ) c’est hélas au tour de Bruce Williamson de nous quitter à seulement 49 ans, sa forte corpulence en faisant une victime de choix pour le virus. Car le chanteur est décédé chez lui à Las Vegas après avoir combattu le coronavirus, rapporte TMZ. La mort de Williamson a été confirmée par son fils, qui a rendu hommage à son père sur les médias sociaux.

« Il n’y a pas de mots au monde qui puissent exprimer ce que je ressens en ce moment », a écrit Bruce Williamson Jr. sur Facebook. « Je t’aime papa, merci d’être génial, merci d’être aimant, merci d’être qui tu es, je prie Dieu et nous nous reverrons ». Il a ajouté : « Je t’aime papa. R.I.H KING WILLIAMSON. »

Né le 28 septembre 1970 à Compton, en Californie, Williamson rejoint les Temptations en 2006 et se produit avec le groupe jusqu’en 2015, en lead vocaliste sur leurs CD « Back To Front » et « Still Here ». Il était également présent durant ce moment historique interprétant les hits dorés des Tempts «My Girl », « The Way You Do The Things You Do » et « Get Ready », lorsque le président George W. Bush les a invités à jouer à la Maison-Blanche en février 2008. Lors d’une interview réalisée en 2013, Bruce Williamson a déclaré que son expérience de chanteur à l’église lui avait permis de jeter les bases nécessaires qui lui ont permis de devenir membre d’un club très privé, celui des Temptations.

« Après sept ans en tant que membre des Temptations, je suis toujours autant bluffé », déclarait-il alors à l’époque, « et je me souviens comme si c’était hier de la toute première fois où je me suis produit avec ce groupe : lors d’une fête d’anniversaire privée d’un millionnaire, sur une petite scène qui était dressée sur ses courts de tennis ».

Comme le titre si politiquement correctement le roman d’Agatha Christie «  Il n’en reste qu’un » 🤪, à ce jour Otis Williams 78 printemps and still soulin’ reste le « Highlander », le dernier des Mohicans vivant des légendaires Temptations et nous lui envoyons tout notre amour, tandis que nous pleurons le départ bien trop précoce de Bruce Williamson et de son émotionnelle voix profonde comme un gisement d’or noir. RIP

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.