BREAKING NEWS : Tom Petty est en fait mort d’une overdose d’opiacés comme Prince

Partager

 

Tom Petty 

Le médecin légiste a rendu son rapport sur le décès de Tom Petty survenu le 2 octobre dernier (voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/tom-petty-ne-volera-plus-jamais.html ) : le rocker de Gainesville Florida a succombé à un cocktail d’opiacés qui ressemble à s’y méprendre à celui qui avait déjà emporté notre Prince et non pas à un simple arrêt cardiaque accidentel, comme nous le supposions. Quelle tristesse ! Si la famille de Tom Petty a souhaité publier ces informations, c’est pour des raisons de santé publique : en effet, chaque année des milliers et des milliers d’Américains accros aux antalgiques décèdent d’overdose à cause de ces fichus médocs.

 

 

Tom PettyLa famille de Tom Petty  vient de révéler que le rocker emblématique est décédé d’une overdose accidentelle. Dans un communiqué publié vendredi soir sur le site Internet du chanteur, sa famille a déclaré que l’homme de 66 ans utilisait un certain nombre de médicaments, y compris des analgésiques opiacés, tel le fentanyl. Petty a succombé à une «défaillance multiviscérale de l’organe» causée par une «toxicité médicamenteuse mixte», selon le rapport d’autopsie, publié vendredi par le coroner du comté de Los Angeles. Au cours d’une autopsie effectuée le 3 octobre, le médecin légiste a trouvé du fentanyl, de l’oxycodone, du témazépam, de l’alprazolam, du citalopram, de l’acétylfentanyl et du despropionyl fentanyl. Petty souffrait également de problèmes cardiaques , une athérosclérose de l’artère coronaire et un emphysème.

 «Notre famille s’est réunie ce matin avec le bureau du médecin légiste et nous avons été informés de l’analyse finale selon laquelle Tom Petty est décédé à la suite d’une surdose accidentelle de médicaments suite à la prise de divers médicaments», a déclaré la veuve Dana et sa fille Adria, 42 ans. Au moment de la mort du musicien, un communiqué avait déjà été publié expliquant que Perry a subi un arrêt cardiaque à son domicile à Malibu, en Californie, le 2 octobre et a été transporté au centre médical UCLA mais sans parvenir à être réanimé

« Malheureusement, Tom souffrait de nombreuses maladies graves, y compris l’emphysème, des problèmes de genou et, plus particulièrement, une fracture de la hanche. Le jour de sa mort, il a été informé que l’état de sa hanche s’était dégradé jusqu’à une rupture complète et nous avons le sentiment que la douleur simplement insupportable était la cause de sa consommation excessive de médicaments », a déclaré la famille dans leur déclaration. Pour mémoire Prince prenait les mêmes antalgiques pour combattre la douleur intense qu’il avait à la hanche. Quelle tristesse de voir les mêmes causes avoir les mêmes effets !

Le bureau du légiste du comté de Los Angeles a pratiqué une autopsie sur Petty en octobre, mais la cause officielle de la mort nécessitait un examen plus approfondi  qu’à l’époque. « Nous savions avant que le rapport ne soit partagé avec nous qu’on lui a prescrit divers médicaments contre la douleur pour une multitude de problèmes, y compris les patchs Fentanyl et nous sommes confiants que c’était, comme l’a constaté le coroner, un accident malheureux ». Le fentanyl est le même opiacé qui a tué Prince en avril. Les Centers for Disease Control estiment que le fentanyl est 80 fois plus puissant que la morphine et des centaines de fois plus puissantes que l’héroïne. Classée comme un médicament de l’annexe II par le gouvernement fédéral, ses utilisations médicales sont généralement la gestion de la douleur après la chirurgie ou pour la douleur chronique. « La famille reconnait que ce rapport peut susciter un débat plus approfondie sur la crise des opiacés et nous estimons que c’est une discussion saine et nécessaire et nous espérons que ce rapport peut sauver des vies. Beaucoup de gens qui font une surdose commencent par une blessure légitime ou ne comprennent tout simplement pas la puissance et la nature mortelle de ces médicaments », lit-on dans la déclaration de la famille Petty. Ajoutant que: « La seule note positive, c’est que nous savons maintenant avec certitude qu’il est parti sans douleur après avoir fait ce qu’il aimait le plus, une dernière fois, en spectacle avec son groupe de rock incomparable pour ses fans fidèles sur la plus grande tournée de ses 40 années de carrière. Il était extrêmement fier de cet exploit dans les jours qui ont précédé son décès. »

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.