Après la weed Snoop se lance dans le pinard… australien 😱

snoop-cali-red-Snoop Dogg a conclu un partenariat d’un an avec 19 Crimes, un vignoble australien branché. Le premier vin issu de cette collaboration sera baptisé le « Snoop Cali Red », et sera disponible dès cet été. Pour mémoire, les vins 19 Crimes tirent leur nom d’un code pénal imposé aux bagnards devenus colons qui ont fondé l’Australie. Alors comme on dit si bien : peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse !

19 crimesOn savait Snoop Dogg amateur de weed ( Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/?s=snoop+weed ) mais le fameux rapper de Cali a semble-t-il également un penchant pour la dive bouteille et il le prouve avec ce premier pinard à son effigie.

« J’ai toujours été un fan de leurs différents cépages et je suis impatient de dévoiler mon « Snoop Cali Red » cet été et de partager cette expérience avec tous mes fans », a déclaré Snoop Dogg. « C’est l’une des marques les plus populaires du marché, je suis donc plus qu’impatient de faire connaître cette collaboration au monde entier ! ». Les vins 19 Crimes ont été classés n°4 dans « The World’s Most Admired Wine Brands 2020 » de Drinks International et pour la cinquième année consécutive, ont été nommés « Hot Brand ».

Pour mémoire, le code des 19 crimes ont transformé des condamnés en colons. Après avoir été reconnus coupables d’au moins un de ces 19 crimes, les voyous britanniques ont été condamnés à vivre en Australie, plutôt qu’à la peine de mort. Cette punition par « transport » a commencé en 1787 et beaucoup de ces hors-la-loi sont morts en mer. Un monde nouveau attendait les prisonniers qui arrivaient à terre. En tant que pionniers d’une colonie pénitentiaire frontalière, ils ont forgé un nouveau pays et de nouvelles vies, brique par brique. Ce vin célèbre les règles qu’ils ont enfreintes et la culture qu’ils ont bâtie. Voici la liste des 19 crimes qui pouvaient vous valoir la déportation en Australie et ça ne rigole pas !19 crimes

 

Le vol qualifié, un vol d’une valeur supérieure à un shilling

Petits larcins, vol sous un shilling.

Achat ou réception de biens volés, de bijoux et de plaques…

Voler du plomb, du fer ou du cuivre, ou acheter ou recevoir.

Usurpation de l’identité d’un Égyptien.

Vol dans un logement meublé.

Mettre le feu à du sous-bois.

Voler des lettres, avancer les frais de port et cacher l’argent.

Agression dans l’intention de voler.

Voler des poissons dans un étang ou une rivière.

Voler des racines, des arbres ou des plantes, ou les détruire.

La bigamie.

Agresser, couper ou brûler des vêtements.

Contrefaçon de pièces de monnaie en cuivre…

Mariage clandestin.

Voler un linceul dans une tombe.

Les marins transportant trop de passagers sur la Tamise, si ceux-ci se sont noyés.

Les incorrigibles voyous qui se sont évadés de prison et les personnes été exonérées de la peine capitale.

Le vol dans des magasins de la marine

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.