À Atlanta un procureur veut ouvrir une enquête sur la mort de James Brown

Paul L.HowardSelon CNN, le procureur du comté de Fulton, près d’Atlanta, va enquêter sur la mort de James Brown en 2006 après avoir enfin interrogé mercredi une femme qui déclare depuis plus d’un an détenir des preuves que le Godfather of Soul aurait été assassiné. Les preuves apportées par Jacquelyn Hollander seront examinées dans les semaines à venir.

Jacquelyn Hollander and James BrownLe procureur du comté de Fulton, Paul Howard Jr., a déclaré à CNN que ses enquêteurs mèneraient des entretiens et évalueraient les preuves potentielles avant de décider de lancer une enquête à grande échelle sur la mort du légendaire chanteur soul. Brown, est mort à l’âge de 73 ans dans un hôpital d’Atlanta le 25 décembre 2006. Son certificat de décès attribuait le décès à une crise cardiaque et à la présence de liquide dans les poumons. Mais Marvin Crawford, le médecin qui a signé ce certificat, a déclaré dans une interview accordée à CNN en 2017, qu’il s’était toujours demandé ce qui avait provoqué ces événements et si la mort soudaine de Brown n’aurait pas été causée par une substance toxique. “Il a changé trop vite”, a déclaré M. Crawford. “C’était un patient dont je n’aurais jamais prédit qu’il décède. . . Mais il est mort cette nuit-là, et j’ai soulevé cette question : qu’est-ce qui a mal tourné dans cette chambre ?” Il y a un an, CNN a publié une série d’enquêtes qui soulevait des questions sur la mort de Brown. Elle citait 13 personnes qui réclamaient soit une autopsie, soit une enquête criminelle. Parmi ces personnes figuraient le manager de Brown, son fils Daryl, sa dernière femme, un homme qui prétendait avoir prélevé une fiole de sang de Brown à l’hôpital et Jacquelyn Hollander, la chanteuse de cirque qui a contacté CNN pour la première fois en 2017 pour alléguer que Brown avait été assassiné ( Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/selon-cnn-james-brown-aurait-pu-etre-assassine.html ). C’est justement Hollander qu’a rencontré le procureur mercredi. Elle avait déjà sollicité cette rencontre en 2019, mais nul ne l’avait rappelée. En janvier, après que CNN ait interviewé le porte-parole du procureur au sujet de ses demandes, Howard a déclaré qu’il était prêt à la rencontrer. Et il a accepté de laisser entrer un journaliste de CNN et une équipe de tournage dans la salle de conférence pendant l’interview.

James BrownHoward a aussi convoqué deux autres procureurs dans la salle de réunion, mais il a mené l’interview lui-même. Il a pris des notes sur un bloc-notes juridique blanc pendant que Hollander racontait son histoire. Elle a donné une liste d’autres témoins possibles, a remis une série de SMS imprimés et a expliqué comment elle était entrée en possession d’une boite en plastique vert qui, selon elle, était remplie de preuves. Howard a accepté la boite et son contenu. Il a dit que ses enquêteurs vérifieraient cette histoire dans les semaines à venir et décideraient ensuite d’ouvrir une enquête complète. Après que Howard ait terminé l’entretien, Hollander a eu une réunion privée avec un assistant du procureur qui a fait l’inventaire des objets qu’elle avait apportés. Elle est sortie du palais de justice du comté de Fulton en tenant un reçu. Il y a environ trois ans, elle a appelé CNN en affirmant, de façon surprenante, que James Brown et sa troisième femme, Adrienne, avaient l’un et l’autre été assassinés. Adrienne Brown est morte le 6 janvier 1996 en Californie, alors qu’elle se remettait d’une opération de chirurgie plastique. La police de Beverly Hills a refusé d’ouvrir une enquête sur sa mort. Dans des messages textes téléchargés de l’iPhone de Hollander, des interviews de plus de 140 personnes et des dizaines de milliers de pages de documents de la police et des tribunaux, CNN a trouvé de nombreuses raisons de se demander si James ou Adrienne Brown sont vraiment décédés de causes naturelles. Trop longtemps, la police d’Atlanta a refusé d’ouvrir une enquête sur la mort de James Brown. On va peut-être enfin en avoir le cœur net : mort naturelle ou assassinat ?

 

 

Vous aimerez aussi...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.